Le Club Anglais contraint de fermer

Publié le par Francois M.

A vrai dire, cela ne m'étonne pas qu'un des deux derniers cercles parisiens soit contraint de fermer. Il y a dans ces institutions d'un autre âge (loi de 1901 paraît-il) une telle tentation (de masses) d'argent facile qu'on finit toujours par trouver quelques millions sous le tapis vert. Ici, les enquêteurs en ont trouvé juste cinq, une paille. Et les Tontons Flingueurs étaient de la partie : sept septuagénaires arrêtés… dont deux policiers, paraît-il (gardons ces infos au conditionnel, c'est plus sûr).

T'aurais vu 5 millions, toi ? – Euh… non, et toi ? – Non plus. Pourquoi ? – Encore un coup des Angliches, ils veulent nous piquer le flouze comme en 1415 !

T'aurais vu 5 millions, toi ? – Euh… non, et toi ? – Non plus. Pourquoi ? – Encore un coup des Angliches, ils veulent nous piquer le flouze comme en 1415 !

L'occasion aussi de relire un article savoureux sur ce club un peu à part… un article de plus de vingt ans, c'est-à-dire les balbutiements d'internet en France… On goûtera à sa juste valeur la phrase "Depuis l'adoption de la loi Roudy permettant aux femmes d'accéder aux cercles de jeu" (loi qui date de 1986).

Je ne souhaite sûrement pas que le survivant, le Cercle Clichy, très actif en matière de poker international, ferme de la même manière. Mais il faudra se résoudre dès 2018 à appliquer la loi toute neuve qui efface d'un revers de carte l'ancienne législation et expédie aux oubliettes ce statut d'un autre âge qui était celui des "cercles"… où rien ne tournait vraiment rond.

Un premier exemple : membre de l'ACF de 1995 à 2015, je n'ai jamais été convoqué une seule fois à une assemblée annuelle, comme il est pourtant courant dans les associations loi de 1901 de France. Jamais je n'ai recu en 20 ans la moindre note succincte sur l'activité passée ou future du cercle, alors que je recevais tous leurs programmes de tournois… on fait mieux en matière de transparence. Un deuxième : alors que les caisses sont censées être mises aux enchères en début de séance de jeu, je n'ai jamais vu une seule enchère gagnée par un membre lambda – en fait, c'étaient toujours les mêmes qui remportaient les enchères. Mais, je le confesse, il est évident que je n'étais jamais là quand les choses étaient réglo.

Donc bienvenue au nouveau statut des clubs de cartes qui verra le poker relancé en France l'an prochain. Rien que pour cela j'ai une envie folle de me retrouver dans 12 mois, sous l'égide du(e la) nouveau(lle) président(e), pour une véritable relance du poker en France. Ce sera beau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article