"Poker 50/50", premier livre en français de Doyle Brunson

Publié le par jokerdeluxe


Poker 50/50
(My 50 most memorable hands)

50 ans de Poker

50 coups d'enfer

par DOYLE BRUNSON




Dans ce livre qui ne ressemble à aucun autre, le plus grand joueur de poker de tous les temps, Doyle Brunson, se remémore 50 ans de carrière de joueur de poker à travers ses 50 coups les plus fameux.

Cette légende vivante, le plus grand joueur du monde devenu professionnel en 1957, nous plonge ainsi dans l'univers dur et sans pitié des « rounders » texans d’après-guerre. Monde sans foi ni loi où, Brunson l’écrit lui-même : en plus de gagner, il fallait se faire payer, et pour finir, ne pas se faire braquer ! Passé ces obstacles, vous aviez « peut-être » le droit de vivre…

.

Prenez place aux côtés du « Poker Godfather » et revivez avec lui des souvenirs parfois cocasses, comme cette carte qui double ou ces deux quintes flush gagnées contre le même joueur. Des souvenirs toujours exceptionnels, comme cette véritable razzia faite par un jeune joueur de passage à Vegas, un certain Chip Reese, qui deviendra un très grand champion. Des souvenirs hauts en couleur, comme ce magnat de la drogue qui exige que le coup se joue sur une seule carte. Des souvenirs agrémentés de points historiques souvent méconnus et des données stratégiques utiles. On ne lit pas Poker 50/50, on le dévore.

.

En bonus :
- 3 articles inédits de Doyle Brunson
- une longue interview de l’auteur

.

Quatre exemples parmi les 50 coups décrits : 

.

– La main d’à-côté de l’homme mort. Brunson s’apprête à abattre deux paires aux As quand un fou furieux déboule dans le tripot et tire une balle dans la tête du joueur assis à côté de lui. C’est la panique !


– Moss battu. Brunson n’est encore qu’un jeune ambitieux quand il arrive à vaincre le dieu vivant de l’époque, Johnny Moss… en payant l’enchère avec hauteur Valet !


– Poker mortel. Doyle abat sa main et perd, mais son adversaire tombe raide mort au moment où il ramène ses jetons vers lui, imbibé de whisky.


– L’hystérique. Brunson gagne un coup critique mais l’adversaire battu se lève brusquement, un couteau à la main, et fonce vers lui !

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Collection Poker Expert - n°9
Ce livre a été traduit par François Montmirel.

Titre : Poker  50/50
Auteur : Doyle Brunson
Format : 17 x 24 cm - 288 pages
Prix public éditeur : 25 euros
ISBN 978-2-917425-07-7

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Passez commande dès maintenant avec 5% de réduction sans payer les frais de port

--------------------------------------------------------------------------------------------------


TABLE DES MATIERES

Introduction

 

1. Brenham, Texas : le Circuit

 

2. Mitraillage dans la salle de billard d’Exchange Avenue

 

3. WSOP 1976 : la “main Doyle Brunson”

 

4. Golden Nugget : Bobby Baldwin m’affronte

 

5. Aladdin Casino : la partie de quarante-cinq jours

 

6. WSOP 1977 : la “main Doyle Brunson” tient

 

7. San Antonio, Texas : seulement sur invitation

 

8. Houston, Texas : mon mentor, Johnny Moss

 

9. Las Vegas : la salle de poker du Silverbird

 

10. Exchange Avenue : ma plus longue partie

 

11. World Series of Poker 1986 : dix survivants

 

12. World Series of Poker 2004 : dura lex, sed lex

 

13. Freddie (Sarge) Ferris : un des meilleurs au deuce-to-seven

 

14. Odessa, Texas : l’Eagle’s Club

 

15. Fort Worth, Texas : l’hôtel Diane

 

16. Le Flamingo, 1975 : mon premier coup d’œil à Chip Reese

 

17. 1980 : Stu Ungar et ses premières World Series of Poker

 

18. Super System : je dois changer mon jeu

 

19. Un coup avec Joe Bernstein, décoré au Hall of Fame

 

20. Le Horseshoe : un riche Texan nommé Rex

 

21. Le premier WPT : jouez votre adversaire, pas vos cartes

 

22. De la “ceinture de la Bible” au joueur professionnel de poker

 

23. Brownsville, Texas : se faire financer… ou pas

 

24. Mobile, Alabama : l’erreur face à Captain John

 

25. Un mort à table : qui blâme le nullot ?

 

26. Le Dunes : j’affronte Nick “The Greek” Dandalos

 

27. Odessa, Texas : “Nullot tueur”

 

28. Le Montana Banana : chanceux

 

29. Le Texas Gamblers Tournament : soyez agressif !

 

30. Le Texas Hold’em des Texans

 

31. Le Horseshoe : “Ce n’est pas fini jusqu’à ce que ce soit fini”

 

32. Flamingo : deuce-to-seven

 

33. “Laissons le hasard décider” : Stu Ungar et moi

 

34. WSOP 1974 : un certain “Waterhole”

 

35. WSOP 2006 : le coup sur lequel on me questionne toujours

 

36. Le “Big game” : j’affronte Lyle Berman

 

37. Poker Tech : vous avez parfois besoin d’un coup de pouce

 

38. Sklansky et moi : je n’ai pas fait mes devoirs à la maison

 

39. George Barnes : un des meilleurs joueurs “inconnus”

 

40. Omaha en limites fixes : chanceux

 

41. WSOP 1983 : troisième place ou troisième titre ?

 

42. Tournoi de Stud à 5 cartes : une règle à ne pas suivre

 

43. La “guerre des bracelets”

 

44. Chip Reese : ma bête noire

 

45. Envisager une brève mise à la retraite

 

46. Golden Nugget : deux quintes royales ?

 

47. Les Texas Rangers : “Cap” Riddle

 

48. Le Golden Nugget pendant les WSOP 2003 : Phil Ivey et moi

 

49. WSOP 2006 : un autre tournoi à mille dollars

 

50. Bloqués par la neige : cash-games contre tournois

 

Suppléments

Doyle “lu” par son traducteur à Londres

De Longworth à Las Vegas, interview de Doyle Brunson

La route vers le profit

La cinquième peur

Le poker qui gagne : un état d’esprit

Lexique abrégé : environ 150 mots du poker

Pense-bête : combinaisons et structure

D’un seul coup d’œil, les 50 coups de Doyle

 


-------------------------

L'AUTEUR


Doyle “Texas Dolly” Brunson est né au Texas en 1933. Il personnalise le joueur de poker professionnel de poker avec tout ce que cela implique, ce qu’il est depuis 1957. Il a porté à son paroxysme le concept du jeu mental : Doyle joue l’homme, il ne joue pas les cartes. C’est aussi l’auteur du traité qui a révolutionné la stratégie au poker à la fin des années 1970 : Poker Super System. Il a été deux fois champion du monde et impose le respect à toute la communauté poker.

Publié dans Livres

Commenter cet article

LeScribe 19/09/2008 07:51

Permanente, l'Ecole, désolé :-D

LeScribe 19/09/2008 07:50

Un bouquin génial !
Un livre sur le poker qui n'est pas un "traité" ou un manuel sur le poker, c'est un peu comme une récréation lorsque l'on est à l'Ecole Permanent du Poker :-)
Bon, je l'ai lu dans sa version originale, mais si maintenant, il y a des suppléments qui n'existent pas dans la V.O., je vais être obligé d'acheter la V.F. ;-)