Delon tape le carton

Publié le par jokerdeluxe

Alain Delon joue au Poker ! Et il y a de ces coincidences dans la vie...

Il y a 2 jours, je revoyais avec le plus grand plaisir ce film étrange et envoûtant avec Delon tout jeune, tourné en 1960 par René Clément, Plein Soleil (il y a eu un remake en 1999 avec Matt Damon, Le Talentueux Monsieur Ripley).

Sur le bateau, juste avant de tuer Maurice Ronet, Delon et lui tapent un poker avec une magnifique montre à gousset comme enjeu. A un moment donné, Maurice recoit un full aux Rois par les Dix (photo - la caméra montre ce que voit Maurice). Comme il souhaite perdre, il casse son full en jetant un Roi. Hélas pour lui, la nouvelle carte est un Dix, ce qui lui donne un full aux Dix par les Rois (photo). Il profite qu'Alain ait le dos tourné pour jeter le Dix sur le pont du bateau et le remplacer par la première carte du talon. Alain se retourne, abat une quinte, Maurice abat deux paires, mais Alain prétend que Maurice a triché et qu'il avait brelan de Dix !

Double erreur de dialogue manifeste : Maurice avait full et pas brelan. Mais en plus, deux paires ou brelan, le résultat est le même : la quinte est meilleure. Le plus étonnant, c'est qu'Alain, fin joueur de poker, et qui sait qu'une quinte triomphe d'un brelan comme d'une double-paire, ait pu confirmer cette erreur en acceptant de dire son dialogue tel quel...

Et aujourd'hui, dans France Soir, journal en perdition, Delon intervient en page 14 à propos de Pierre Lazareff, ancien grand pro de la presse d'après-guerre. Delon déclare :

"J'ai commencé ma carrière en 1957. Et la vie a fait que Lazareff est devenu mon ami. Si je vous racontais nos parties de poker, chez lui, à Marly le Roi !" (...)

Si Alain jouait aussi bien au poker, vraiment je regrette de ne pas avoir participé à ces petites sauteries...

Publié dans Au cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article