“No win” au Wynn

Publié le par jokerdeluxe

On apprend davantage des coups perdus que des coups gagnés ! Et on apprend davantage quand on joue contre des joueurs meilleurs que contre des joueurs moins bons !...

Le coup qui suit est de la veine des "grands coups insolites" comme on en voit rarement, somme toute, dans les shows télé. Je l'ai sélectionné pour qu'il figure dans mon prochain Poker Cadillac (parution fin mai). Je voulais le partager avec vous car il est vraiment étonnant.

Le champion canadien Daniel Negreanu se trouve dans un tournoi à $20.000 au casino Wynn de Las Vegas. Il reste 23 joueurs. Les blinds sont 600-1.200 et Daniel est chip-leader. John d’Agostino fait all-in avec 13.100 en UTG (assis à gauche du subrlind). Ted Forrest, à droite du bouton, paie. Negreanu, qui est blindeur, possède At-Qc.

  

Le flop : 6t-6c-4p.

   

 

 

Negreanu checke, Forrest aussi.

La turn : Ap.

 

Negreanu obtient ses deux paires A-6 avec kicker second et se voit favori. Sur le pot de 40K, il décide de faire une ouverture qu’on aurait appelée “chip” autrefois : 3K. Cela pour faire comprendre à Forrest qu’il a un As et qu’il n’a plus rien à faire sur ce coup s’il a 7-7 ou une main dans ce genre-là. Je ne m'explique pas cette fantaisie, mais il est vrai que ce sont deux copains.

Mais Forrest paie encore.

La river : 6p.

 

Negreanu n’aime pas cette carte et checke. Forrest réfléchit un instant, puis checke. Negreanu abat sa main, et Forrest abat… Ak-Ac !

  

Ce canaillou avait sous-joué sa paire d'As depuis le début !

Howard Lederer, un autre champion, qui commentait ce tournoi pour la télé, a justement remarqué que ce n’était pas l’intérêt de Forrest d’ouvrir ici : Negreanu, qui a pu sous-jouer son brelan de Six, puis son carré de Six, aurait pu lui faire all-in ensuite et Forrest aurait passé, convaincu alors qu’il était battu par le carré. Le plus sage pour lui était d’abattre tout de suite : ça ne lui coûtait pas plus cher et ça lui rapportait un pot rondelet en cas de gain.

L’auriez-vous fait vous-même, avec votre full max ?

Publié dans Stratégie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benoist Laforge 26/04/2006 14:25

Daniel Negreanu a raconté cette main dans un article, et il y a plusieurs faits à rpendre en compte pour bien apréhender l'action :

1 - Lorsque Negreanu bet, Ted Forrest s'apprête à relancer, et à ce moment là Negreanu lui dit "Hé tu vas pas me faire ce coup là je t'ai vu bluffer de la sorte à la télé".

2 - Le pot est relancé preflop. Howard Lederer et Ted Forrest ont la même vision du coup : la probabilité que Negreanu ait un 6 est non négligeable. Ce à quoi Negreanu répond qu'il y a probabilité et probabilité conditionnelle. Quelle main peut il avoir contenant un 6 qui pourrait l'avoir amené à callé? Aucune d'après lui, et il insiste donc sur le fait que les probabilités ne servent à rien à côté des probabilités conditionnelles.