Rétrospective de l’année pokérienne 2008

Publié le par jokerdeluxe

2009 débute, et une dernière fois nous portons un regard sur ce que fut 2008. Une année pleine de promesses qui, du point de vue de la finance internationale, a commencé et s’est terminée par un scandale financier (Kerviel / Madoff, ce dernier étant 10 fois plus fort que le premier). Et surtout, une année qui commence avec une crise montante dans l’immobilier américain (je me souviens à Vegas, en juin, des centaines de maisons à prix cassés avec la mention « bank owned ») et qui se termine dans la pire des crises financières depuis 1929.

Mais du côté du poker, heureusement, l’année 2008 a été une fois de plus ultra-dynamique. Elle a, comme les années précédentes, battu le record de tournois et de participants, à l’exception des WSOP 2006 qui ont vu plus de 8.000 participants au main event (record toujours à battre).

Je n’ai aucune prétention d’exhaustivité ici, je rappelle juste les événements qui m’ont semblé marquants du côté de notre petite lorgnette franco-française, par le prisme d'Over-Pair (si j'en oublie, signalez-le moi) :

Janvier
- Le Français Bertrand « ElkY » Grospellier gagne l’EPT des Bahamas, le PokerStars Caribbean Adventure ($2 millions).
- Sorti de « Joueur né », une excellente biographie du génie maudit Stu Ungar.
- Lancement du Latin American Poker Tour (LAPT).
- Lancement du « Challenge » par l’Ecole Francaise de Poker, où un joueur doit monter le plus haut possible un stack de $10 en ne jouant que des sit&gos à 10 joueurs, sans multitabler, en 9 semaines. L’objectif est d’atteindre $1.000. Il n’y arrivera pas, mais après avoir atteint $650 à la 7e semaine, il connaitra une série difficile qui le fera terminer à $120. Il aura néanmoins réussi à multiplier par 65 son stack en 7 semaines, et surtout il aura prouvé qu’avec une stratégie en béton et une gestion financière carrée, il est possible de jouer au poker online sans que cela coûte… et sans non plus réduire son capital à zéro. Bravo Challenger.
- Lancement de la série des « Fight Clubs » par l’Ecole Francaise de Poker.
- Scandale chez Absolute Poker : un joueur qui avait bénéficié d’un compte « super user » permettant de voir les cartes des joueurs adverses a réussi à extorquer $1,6 million aux joueurs.
- Scandale chez UltimateBet, sponsor de Phil Hellmuth : le site annonce qu’il vérifie les soupçons émis par de nombreux usagers, et découvre un scandale dix fois plus grand que celui d’Absolute. Pas moins de $16 millions auraient été détournés par un le vainqueur 1994 du WSOP main event, Russ Hamilton, par ailleurs ancien salarié de la room.

Février
- Isabelle Mercier publie ses mémoires, « Profession bluffeuse » (Flammarion)

Mars
- Publication de « Poker Harrington 1 », la traduction française de « Harrington on hold’em, vol. 1 ». Le tome 2 sortira en mai, et le 3 en septembre. Cette trilogie est reconnue comme la meilleure pour apprendre en profondeur le Hold’em no-limit de tournoi.
- Tom Verdier publie une bio romancée, « No Limit » (Albin Michel) qui raconte ses mésaventures avec le poker online

Avril
- Ouverture de la salle de poker d’Enghien les Bains, leader des casinos français.

Mai
- FullTiltPoker organise le $25.000 Heads-Up Championship online, plus gros tournoi de tête-à-tête jamais organisé, qui sera gagné par David Singer ($560.000).
- Le 29 à Las Vegas, juste avant les WSOP, je suis l’un des 4 intervenants au séminaire de la World Poker Association devant les membres de l’Association. Je présente en anglais, sur écran géant, diverses situations de jeu en utilisant le logiciel des Holdem Master Class de l’Ecole Francaise de Poker. C’est à ma connaissance la première fois qu’un Français fait un cours de poker aux Etats-Unis !

Juin
- Victoire de David Benyamine dans le WSOP $10.000 World Championship Omaha Hi/Lo Split à Las Vegas, une épreuve qui a réuni 235 joueurs. David bat notamment Ram Vaswani et Mike Matusow en table finale. David met fin à une absence française aux WSOP qui durait depuis 10 ans, après la victoire en 1998 d’un certain Patrick Bruel (souvenez-vous de sa chanson culte « On s’était donné rendez-vous dans dix ans… »). David gagne ainsi le 4e bracelet WSOP français de l’histoire.
- Le Belge Davidi Kitai gagne un bracelet WSOP, le premier belge à ma connaissance. Il fait aussi deux tables finales.
- Sortie de "Poker Nana", pour « battre les machos du tapis vert ». Ce livre, que j’ai co-signé avec Ayesha Carmody, dévoile les faiblesses des joueurs aux joueurs… ce qui est tout aussi utile aux joueurs eux-mêmes…

Juillet
- sortie du premier numéro de « 52 », magazine en couleurs et gratuit distribué dans les casinos et les cercles. Ce magazine inclut des articles de "Poker Europa".
- Gus Hansen publie « Chaque main révélée » (Micro Application), livre atypique qui épluche au coup par coup son tournoi gagné en 2006 (Aussie Million).

Septembre
- Victoire d’Alain Roy dans le premier Partouche Poker Tour… où un certain Michel Abécassis se classe 8e.
- Lancement du site LePoker.tv, qui produit des vidéos sur le poker et peut aussi en héberger, gratuitement. Ce site héberge ainsi une interview de David Sklansky, des coups commentés par Tom McEvoy, Bill Chen, Greg Raymer, mais aussi les images du RTL9 Poker Tour et du UK Poker Open.
- La boutique parisienne Dr Stratagème ouvre la 1ère salle permanente de poker gratuit en France et entame la 4ème saison de notre Atelier Poker.

Octobre
- Bertrand “ElkY” Grospellier s’adjuge le 6th Annual Festa Al Lago Classic, un tournoi du World Poker Tour à $15.000 qui a réuni 368 joueurs. D’après ce que j’ai pu voir, c’est la première fois qu’un joueur gagne à la fois un EPT et un WPT la même année civile.
- « Super System » de Doyle Brunson, reconnu comme le livre de poker le plus influent, est enfin publié en français, sour le titre « Poker Super System ».
- Disparition de Paul Newman, acteur américain flamboyant et généreux qui avait incarné des joueurs dans des films comme « L'Arnaqueur » (1961), « L'Arnaque » (1973) et « La couleur de l'argent » (1987).

Novembre

- L’étape parisienne du France Poker Tour réunit au Stade de France 1.250 joueurs simultanément dans une seule salle pour son dernier freeroll de qualification de la saison, un record en Europe.

- Le groupe Partouche, au mépris des menaces légales, lance son site de poker en ligne payant, basé à Gibraltar
- Finale du main event WSOP, pour la première fois organisée 4 mois après les WSOP elles-mêmes, ce qui a permis de voir jouer à la télé les finalistes et d’apprécier leur style. C’est Eastgate (Danemark) qui gagne en heads-up contre Demidov (Russie), battant enfin le record du plus jeune gagnant à 22 ans et dix mois, jusqu’ici détenu par un certain Phil Hellmuth depuis… 1989. Notons que Demidov est aussi arrivé 3e du main event des WSOPE de Londres, en septembre.
- Lancement de l’APPT, Asian Pacific Poker Tour, qui commence avec le premier tournoi de poker jamais organisé en Chine, à Macao.
- Doyle Brunson gagne le plus gros pot de l’histoire du poker online, contre le Canadien Guy Laliberté ($ 800.000) grâce à la paire max, gagnée au meilleur kicker.
- Le 22, première décennie après la mort de Stu Ungar.

Décembre
- Le site de poker en ligne Winamax opte pour le concept des « Master Class » de l'Ecole Francaise de Poker : cours animés avec coup commenté.
- Lancement de PokerGagnant.com, première librairie en ligne spécialisée dans la vente de livres de poker, qui propose pour son lancement d'offrir un livre par jour.
- Le site PartyGaming accepte de payer une amende de… $300 millions pour violation du Wire Act, une loi qui régit les jeux d’argent « par transmission » et qui concerne surtout les paris sportifs à distance. Anurag Dikshit, fondateur de PartyGaming, admet l'illégalité du jeu online...
- Le site PokerStars organise le plus grand tournoi online payant de l’histoire : 35.000 participants à $10, pulvérisant son propre record précédent établi à 20.000 joueurs.

2008 a aussi été l’année :
- de la poursuite du retour francais entamé à la rentrée 2007, notamment grâce aux joueurs du Team Pro Winamax présents dans de nombreuses finales : Anthony Lellouche à San Remo et Londres, Arnaud Mattern et
Ludovic Lacay à Varsovie, Eric Koskas à San Remo... sans compter le bracelet WSOP de Davidi Kitai
- de Rémy Biechel, un joueur de 40 ans venu du poker fermé qui prend son envol de pro international et signe plusieurs tables payées aux WSOP, plus des victoires un peu partout
- du jeune prodige de 22 ans, Tom « Durrr » Dwan, issu du jeu online, où il était déjà célèbre ; il se place dans les tournois live avec tout autant de facilité

Le joueur français 2008 ?
Il serait difficile de départager ces deux formidables champions que sont David Benyamine et Bertrand Grospellier. Alors je les mets ex-aequo !
 

Publié dans Evolution

Commenter cet article