Poker en ligne bientôt interdit ?

Publié le par jokerdeluxe

Le poker en ligne bientôt interdit ?

Il y aurait 70 millions de pokériens aux Etats-Unis, et 23 millions de pokériens online (source : PokerListings.com).

Or, le petit monde du poker en ligne américain est secoué comme un cocotier. La raison : un sénateur du nom de Bob Goodlatte a fait une proposition de loi fédérale qui vise au pire à interdire, au mieux à pénaliser ou restreindre l'accès aux sites de poker en ligne, et plus largement, le jeu d'argent sur internet.

Il apparaît en fait que cette loi, sous des apparences de moralité, combat le blanchiment d'argent, ce qui est louable. Mais elle pourrait avoir des conséquences de taille, comme l'interdiction pour les sites d'accepter des paiements en carte bancaire. Ou encore, les cyber-casinos offshore deviendraient interdits (on notera qu'ils le sont quasiment tous !). Le texte prévoit des assouplissements pour les loteries d'états, les paris sur les courses et sur les sports.

Michael Bolcerek, président de la Poker Players Alliance, défend les joueurs en arguant du fait qu'une telle loi serait une intrusion dans les affaires individuelles, et donc contraire à la Constitution américaine. D'ailleurs un autre projet de loi consiste à mettre en place un dispositif de régulation des 12 milliards de dollars générés par l'industrie du jeu en ligne dans son ensemble (source : PokerNews.com).

Dans un récent Card Player, Barry Shulman souligne qu'une loi a été votée dans l'état de Washington (au nord-est des USA, près de la frontière canadienne) qui classe le fait de jouer au poker en ligne comme un délit de classe C, aussi grave que celui de brutaliser un enfant, et passible d'amende de $10.000 et/ou d'un séjour à l'ombre. Reste à savoir comment on va pouvoir prendre sur le fait quelqu'un en train de jouer au poker en ligne dans l'intimité de son logement.

La chose est d'autant moins vraisemblable que l'état de Washington est le quatrième des USA en terme de salles de poker, après la Californie, le New Jersey et le Nevada. Les grosses légumes du coin n'apprécieraient pas la concurrence des cyber-tables ? En fait, c'est l'inverse : internet crée une "formation" au poker et génère de la clientèle en plus pour les casinos "brick & mortar". Les internautes d'aujourd'hui sont les joueurs de clubs de demain.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, le magazine a créé une pétition que les joueurs du monde entier sont invités à signer, à l'adresse http://www.cardplayer.com/savepoker.

Coup de pub ? Peut-être. En tout cas, le site du magazine ne dit rien de tout ça en page d'accueil. Pour une loi qui risque de tuer leur business, je trouve qu'ils prennent la chose un peu à la légère.

C'est juste mon avis...

Publié dans Le Poker et la loi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FMontmirel 13/03/2007 17:11

Le "problème", c'est que les casinos sont en train de préparer les choses. Il faut fabriquer les tables, former les donneurs et l'encadrement, mettre au point les procédures... Actuellement Deauville, Divonne, Aix les Bains et bientot Enghien exploitent déjà le poker. Le reste va suivre progressivement.

ferrand 13/03/2007 13:00

les tables de holdempoker seront ouverte quand dans tous les casinos,depuis janvier ont nous dit dans quelques jours,aujourd'hui 13 mars toujour rien, le probême c'est quoi