Championnat du monde WSOP 2006

Publié le par jokerdeluxe

Ca y est, on connaît le nom du Champion du Monde WSOP 2006. Et comme Moneymaker en 2003, il possède un nom prédestiné : Gold ! Il remporte... 12 millions de dollars, la somme la plus importante jamais distribuée dans un tournoi de poker, et jamais distribuée dans une compétition, toutes disciplines confondues !
En table finale, une fois encore, il n'y avait qu'un seul grand pro : Allen Cunningham, une des valeurs montantes du poker américain qu'on retrouve régulièrement aux places d'honneur des grands tournois, et qui avait (entre autres) déjà brillé lors d'un WPT à Paris.
Voici le classement de la table finale et les lots reçus :
1- Jamie Gold USA - $12,000,000
2- Paul Wasicka USA - $6,102,499
3- Michael Binger USA - $4,123,310
4- Allen Cunningham USA - $3,628,513
5- Rhett Butler USA - $3,216,182
6- Richard Lee USA - $2,803,851
7- Doug Kim USA - $2,391,520
8- Erik Friberg Suède - $1,979,189
9- Dan Nassif USA - $1,566,858
Une fois de plus, pour la 3e année d'affilée, on note la présence d'un Suédois en table finale - les Suédois sont tellement nombreux à se qualifier sur internet qu'il en reste toujours un en finale... Par ailleurs, je ne sais pas qui est Rhett Butler, mais cet homonyme du héros d'Autant en emporte le vent a inconstestablement marqué les esprits.
Les organisateurs avaient prévu large cette année : 4 journées consacrées chacune au quart des joueurs inscrits, soit 2.200 joueurs au maximum par jour. Pari gagné : les 8.800 inscriptions ont été atteintes ! La dotation globale de ce méga-tournoi, à raison de $10.000 par concurrent, a donc été de… plus de 82 millions de dollars après rake, un record qui sera probablement battu l'an prochain mais qui, une fois de plus, explique la folie qui entoure les World Series Of Poker.
Voici les derniers coups de ce tournoi gargantuesque, qui aura duré 9 jours de combat pour les finalistes (et 13 jours au total en comptant les journées éliminatoires de départ) :
 
Nous sommes le vendredi 11/08 vers 2h30 du matin (la finale a commencé à midi). Trio Final :
 
- Jamie Gold : 64M$
- Paul Wasicka : 14M$
- Michael Binger : 11M$
Nous sommes au 228e coup de la finale.
228. Jamie Gold relance à to 1M$ au petit blind et Paul Wasicka paie au surblind. Le flop arrive : J-6-5 et Gold checke. Wasicka ouvre à 1M$ et Gold paie. Turn : Q et les 2 joueurs checkent. River : A et Gold checke. Wasicka ouvre à 2M$ et Gold paie. Gold abat J-8 (paire de Valets) mais Wasicka abat A-5 (2 paires). Wasicka prend le pot.

229. Gold paie au bouton et Wasicka paie au petit blind. Michael Binger relance à 1,5M$ au surblind. Gold et Wasicka paient. Le flop : 10-6-5. Wasicka checke, Binger ouvre à 3,5M$ et Gold relance all-in. Wasicka passe et Binger paie all-in. Binger abat A-10 (paire max kicker max) et Gold abat 4-3 (tirage à quinte). Turn : 7, qui donne quinte à Gold et élimine Binger. La river inutile est une Dame. Binger se lève, plus riche de $4.123.310.
Il est 3h et le duel final commence, avec Gold détenant 80% des jetons. Note : on se retrouve avec le même rapport de jetons que dans le Championnat du monde 2005, entre Hachem et Dannenman.
 
230. Gold paie au bouton et Wasicka checke. Le flop : A-Q-2. Wasicka checke et Gold ouvre à 500K$. Wasicka passe et Gold s'adjuge le pot.

231. Wasicka relance au bouton et Gold passe. Wasicka prend le surblind.

232. Gold passe. Wasicka prend le blind.

233. Wasicka relance à 1,2M$ et Gold paie. Le flop : J-9-9. Gold checke et Wasicka ouvre à 1M$. Gold paie. La turn : K et Gold ouvre à 1,6M$. Wasicka paie. River : 6, qui donne 4 piques au tableau. Gold ouvre à 2M$. Wasicka paie et montre un 7 de pique. Gold passe et Wasicka remporte le pot.

234. Gold paie, Wasicka relance à 1,7M$, Gold paie. Le flop : K-J-3. Wasicka ouvre à 2M$. Gold relance all-in et Wasicka passe immédiatement. Gold remporte le pot.

235. Wasicka relance à 1,2M$ et Gold paie. Le flop : 6-4-3. Wasicka ouvre à 1,5M$ et Gold paie. Turn : 7. Check, check. River : A, et Gold ouvre à 2M$. Wasicka passe et Gold gagne le coup.
 
Il est 3h37. Après ces 5 premiers coups actifs de duel, Wasicka a perdu du terrain :
- Jamie Gold : 79M$
- Paul Wasicka : 10M$
 
236. Gold relance à 1,7M$, et Wasicka paie. Le flop : Q-8-5. Wasicka ouvre à 1,5M$ et Gold relance all-in. Wasicka paie et abat 10-10. Hélas, Gold abat Q-9 (paire de Dames). Turn : A et river : 4.
Paul Wasicka est éliminé du tournoi et en ressort plus riche de 6,1M$. Jamie Gold gagne le 37e titre de Champion du monde de poker WSOP et engrange une masse jamais vue dans aucun tournoi de poker, ni même dans aucune discipline de compétition : 12 millions de dollars !
Il est 3h43 et la salle vibre sous les applaudissements des spectateurs.
Note : on passera sur la médiocrité des coups qui ont terminé ce tournoi dantesque. La suprématie en jetons de Gold y est pour quelque chose, mais on la doit surtout à l'extrême état de fatigue des joueurs, qui bouclent ici un marathon d'environ 120 heures de poker… Pour info, Jamie Gold est l'un des agents d'acteurs les plus influents de Hollywood. Il réside à Malibu.
 
Professionnels de renom classés
 
36- Humberto Brenes - $329,865
41- Mikael Thuritz - $247,399
88- Annie Duke - $51,129
229- Daniel Negreanu - $42,882
238- Joseph Hachem - $42,882 - Tenant du titre
275- Kathy Liebert - $38,759
324- Surinder Sunar - $34,636
371- Tom McEvoy - $34,636 – WSOP 1983
400- Cyndy Violette - $30,512
408- Ted Forrest - $30,512
424- Susie Isaacs - $30,512
457- Mark Vos - $26,389
493- Layne Black - $26,389
498- David Pham - $26,389
500- Patrik Selin - $26,389 – PokerRoom.com
563- Patrick Bueno - $22,266 - Francais
589- Hieu Ngoc "Tony" Ma - $20,617
854- Barny Boatman - $14,597 – GB-Hendon Mob
 
Peu de joueurs connus dans ces presque 900 joueurs classés, sans doute parce que cette année, les participants ayant arraché leur participation sur internet étaient extrêmement nombreux. Donc pas trace des Ivey, Hellmuth, Lederer, Brunson, Ferguson, etc. Il est quand même incroyable qu'à part Allen Cunningham qui termine 4e, le grand pro le plus proche soit 32 places plus loin, le Costa-Ricain Humberto Brenes !
Et surtout, seulement 2 champions du monde classés :
- Tom McEvoy, dont on salue la vivacité car on ne l'attendait pas en si bonne place,
- et Jo Hachem, tenant du titre, qui comme Raymer l'an dernier a fait croire jusqu'au 7e jour qu'il pourrait être présent encore une fois en table finale ! Bravo L'Australien.
Un coup de chapeau aussi aux joueuses : Annie Duke, Kathy Liebert, Cindy Violette et Susie Isaacs (une revenante) ont été remarquables.
 
Ce qu'il faut retenir en gros
Si le Californien Jamie Gold est le grand vainqueur et entre dans l'Histoire des WSOP par la grande porte, Allen Cunningham (photo) reste le héros de ces WSOP avec sa 4e place en finale et un bracelet pour sa victoire dans le WSOP $1.000 (gain : $625.000; gains cumulés WSOP 2006 : $4.317.000).
Pour autant, on n'oubliera pas le 2 seuls joueurs qui aient réussi un doublé cette année :
Jeff Madsen en Hold'em no limit short handed $5.000 et Hold'em no limit $2.000, pour des gains respectifs de $643.000 et $661.000;
Bill Chen en Hold'em limit $2.000 et Hold'em no limit short handed $1.500, pour des gains respectifs de $344.000 et $443.000.
On a eu le plaisr de voir ce bon vieux Mike Caro, le précurseur des coachs du poker, se classer 8e d'un Stud à $5.000.
A signaler aussi d'autres victoires :
- Phil Hellmuth remporte son 10e bracelet dans le Hold'em no limit à $1.000 et termine 2e d'un autre tournoi (voir article précédent);
- David "Chip" Reese, excellent joueur "historique" de Hold'em no limit, revient après quelque temps d'absence avec son éclatante victoire dans le HORSE à $50.000 (gain $1.785.000), le tournoi au plus gros buy-in de l'histoire des WSOP... et aussi un tournoi que seul un joueur polyvalent peut gagner;
- Jason Lester, finaliste 2003 et redoutable joueur de Backgammon, remporte le Hold'em pot-limit à $5.000 (gain $551.000);
- Eric Froehlich remporte l'Omaha pot-limit rebuys à $1.500 (gain $300.000);
- David Pham s'adjuge le Hold'em no limit shootout à 2.000 (gain $240.000);
- une femme, Clare Miller, remporte le Hold'em no limit seniors à 1.000 (gain $248.000); elle entre dans le club très restreint des femmes ayant remporté un bracelet ;
- Sam Farha, l'inoubliable vice-champion du monde 2003, remporte l'Omaha High-Low à $5.000 (gain $399.000);
- David Williams, l'étonnant vice-champion du monde 2004, empoche le Stud à 7 cartes à $1.500 (gain $163.000);;
- Mark Vos, un des porte-drapeau de FullTilt, remporte le Hold'em no limit à $2.000 (gain $803.000).
(les gains ont été arrondis au millier de $ le plus proche)
Pour les WSOP 2007, il se murmure que la période retenue reviendrait au printemps comme avant 2004. Mais la grande question demeure : maintenant que le cap des 10 millions de dollars de gain a été franchi, verra-t-on plus de 10.000 concurrents l'an prochain au Championnat du monde ? Si oui, le tournoi devrait occuper environ 16 jours de calendrier...

Ici, un très bon compte rendu d'un qualifié.

Commenter cet article