>recherche

>OVER-PAIR.COM, depuis 01/2006

  référence des poker-blogs

OverPairLogo3.jpg 

LogoFantaisium.fr-LowRes

0-8-PokerTechnoQuiz4-PackFinalQuiz

24-PokerSatellites-PackFinal-copie-1.jpg

Satellites

0-4-EssentielProbasPackFinal.jpgProbas

 

"L'homme ne joue pas au poker.

 Le poker se joue de l'homme." (F.M.)


Resultat test PageRank

>lisez et gagnez

 NOUVEAU

 

24-PokerSatellites-PackFinal

Poker Satellites

Par Francois Montmirel

Payez 10 fois moins cher votre entrée dans les gros tournois !


 NOUVEAU

 

0-7-PokerTechnoQuiz3-PackFinal.jpg

Poker Techno Quiz 3

Par Francois Montmirel & les experts de PokerListings.com

100 problèmes diaboliques au stade du jeu préflop !



23-PokerMathsSup-PackFinal

Poker Maths Sup

Par Bill Chen & Jerrod Ankenman

Le livre mythique du poker et de la Théorie des Jeux


02bis-PokerCadillac-C1Poker Cadillac version 3.0

Par Francois Montmirel

La toute nouvelle version du grand livre du Hold'em no-limit


0-6-PokerTechnoQuiz2-C1-copie-1.jpgPoker Techno Quiz 2

Par Francois Montmirel et les experts de PokerListings.com

150 problèmes pour joueurs chevronnés


22-PokerNoStress-C1

Poker No Stress 

Par Pascale & Marc Polizzi

Ne perdez plus jamais à cause d'un stress qui vous fait jouer sous votre véritable niveau !

 

 

0-5-CeuxQuiGagnent-C1

Ceux qui gagnent au poker sont différents 

Par Alan Schoonmaker

Oui ils sont différents, et vous apprendrez en quoi, et comment leur ressembler.


0-4-EssentielProbasAllonge-C1L'Essentiel des Probabilités au Poker

Par Francois Montmirel

Les secrets des cotes financières et comment en tirer le meilleur profit


 

21-PokerOmaha-C1

Poker Omaha

Par Sam Farha

Stratégies d'expert pour gagner en cash-games et en tournoi d'Omaha



20-PokerCash3Online-C1-copie-2.jpg

Poker Cash 3 Online

Par Dan Harrington & Bill Robertie

Le grand livre stratégique du Hold'em no-limit en ligne cash, aux tables de 6 joueurs


 
0-3-PokerTechnoQuiz1-CouvDef300dpi

 

Poker techno Quiz 1

Par Francois Montmirel et les experts de fr.PokerListings.com.

150 problèmes pour identifier vos lacunes !


19-PokerMentor-C1

 

Poker Mentor

Par Daniel Negreanu. 100 idées-forces pour bétonner votre hold'em !


18-PokerArsenalC1

 

Poker Arsenal

Par Mike Caro. Les 248 concepts de Hold'em qui tuent !


17-PokerTao-C1

 

Poker Tao

Par Larry W. Phillips. Le grand livre de sagesse du poker


16-PokerPower-C1

Poker Power

Par Daniel Negreanu. Le livre du Small Ball !



Poker Duel

Par François Montmirel. Les secrets des champions du tête-à-tête, pour les joueurs chevronnés.

"Je le conseille à tous les joueurs de poker désirant pratiquer le heads-up" (dixit Nicolas Dervaux, 3e aux championnats du monde de heads-up en 2008)



Poker Trash

Par François Montmirel et Serge Cirri. Tout ce qu'il ne faut SURTOUT PAS savoir sur le poker !


Poker de Tournoi PLUS
Par David Sklansky. Les concepts
fondamentaux du poker de compétition, pour les joueurs chevronnés.



Poker Sit&Go
Par Jean-Paul "Jupiter" Renoux. Gagnez les tournois de poker les plus populaires d'internet.



Poker Cash 2
Par Dan Harrington, toutes les clés pour gagner aux parties d'argent, le poker de cash-game.

 


Poker Cash 1

Poker Cash 1
Par Dan Harrington, toutes les clés pour gagner aux parties d'argent, le poker de cash-game.


Poker Super Syteme

Poker Super System
version LUXE
Magnifique, reliure en cuir, un véritable bijou


Poker Super Systeme

Poker Super System
Le plus grand traité de poker de tous les temps


Poker Théorie

Poker Théorie
Le classique mondial
des bases fondamentales du poker


Poker 50/50

Poker 50/50
50 ans de poker, 50 coups d'enfer !
par Doyle Brunson, la légende vivante du poker


Poker Harrington 3
Poker Harrington 3
La bible des champions
des tournois no-limit (tome 3)

Poker Harrington 2

Poker Harrington 2
La bible des champions
des tournois no-limit (tome 2)


Poker Harrington 1

Poker Harrington 1
La bible des champions
de tournoi no-limit (tome 1)


Poker : Passer Pro

Poker : Passer Pro
Le livre qui vous révèle comment vivre du poker.
Ecrit par ManuB, jeune pro francais


Poker Code

Poker Code - baisse de prix !
Du jamais vu  ! 512 pages sur la gestuelle du joueur, en 400 photos !


Poker Cadillac

 

Poker Cadillac

Le grand livre du Texas hold'em No-limit.

"Incontestablement la bible du jeu" (Le Parisien)
Cliquez pour PDF


Poker de Tournoi

Poker de Tournoi - baisse de prix !
Indispensable pour devenir un redoutable compétiteur.

Co-écrit avec Tom McEvoy, champion du monde 1983.


Poker Nana

Poker Nana
Elle bluffe les machos du tapis vert ! Le manuel 100% filles et femmes

>déjà postés

  • Découvrez "Poker Harrington 3" de Dan Harrington
    Poker Harrington 3 (Harrington on Hold'em, vol. 3) Trilogie stratégique des tournois no-limit Tome 3 416 pages Livre d'exercices : 50 problèmes - 187 questions Ce dernier tome de la...
  • Eric Haïk quitte la scène poker pour toujours
      J'ai encore du mal à réaliser : Eric Haïk vient de mourir des suites d'une maladie contre laquelle il bataillait depuis des mois, ce genre d'adversaires qu'il est impossible de battre.   Ce joueur avait marqué de son empreinte...
  • Loi d'interdiction aux USA
      Nous entrons dans une ère de McCarthysme contre le pari en ligne aux Etats-Unis, et donc contre le poker en ligne. C'est du moins mon avis. Dans un article précédent datant du printemps, j'avais annoncé qu'une fois de plus, des sénateurs...
  • Une antenne EFP à la Réunion
    L'Ile de la Réunion, perle de l'Océan Indien à proximité de Madagascar, a déjà prouvé son dynamisme en matière de poker. Ce "caillou" comme les iliens l'appellent souvent, est en effet truffé de joueurs de poker dont certains se sont réunis en clubs. L'Ecole Francais de Poker ne pouvait...
  • 2e trimestre de cours EFP
    Pour le 2e trimestre 2008, chez mes amis de Docteur Stratagème, le meilleure boutique de poker de Paris, j'aurai le plaisir de continuer mes ateliers Ecole Francaise de Poker, à raison d'un par mois : - jeudi 24 avril 2008, 20h : AGRESSIVITE ET ALL-IN .- jeudi 22 mai...
  • La notion de no limit (2)
    La notion de no limit (2) La contrainte des Yankees  Alors que, du côté US, on apprend le poker en famille avec des enchères limit, en Europe, on l'apprend comme on l'a toujours pratiqué, à savoir avec des enchères no limit. En Europe, le no...
  • L'Atelier Coaching : cours totalement novateur
    Depuis que je dispense des cours de poker, j'ai l'habitude de renouveler les formules. C'est ainsi qu'après les cours particuliers ciblés, les ateliers et les séminaires, qui sont toutes des formules destinées à des besoins bien cernés, je lance "l'Atelier Coaching". Imaginez que vous...
  • Recherche fondamentale
    A l'EFP (Ecole Francaise de Poker), nous dispensons deux nouveaux cours de perfectionnement par semaine au poker, mais nous ne nous arrêtons pas là. Nous faisons aussi de la recherche fondamentale. Pour voir à quoi ressemble la recherche fondamentale pokérienne, je...
  • Habillez-vous malin
    Plutôt branchouilles et design, les tee-shirts de HOC VOLO ! Découvrez la partie Poker de ce site ici : http://www.hocvolo.com/product_info.php?cPath=1&products_id=3
  • $1.090 sur FullTilt
    Le 1er avril, je veux tester pour la première fois la formule du tournoi multitable de FullTilt avec 176 joueurs… et trois heures après m'être inscrit, j'empoche le premier prix ! $1.090, quand même, pour une mise de $24+2. Quand je revisite l'historique du...
Liste complète

>syndication

  • Flux RSS des articles
Lundi 21 septembre 2009 1 21 /09 /Sep /2009 16:53
Finalement, la formule pour gagner un tournoi de moins de 100 joueurs à structure rapide n’est pas compliquée.

- Point 1, doubler dès le début du tournoi.

- Point 2, ne jamais subir de bad beat.

- Et point 3, ne pas perdre le tête-à-tête final.

Et toc ! C’est ce que j’ai eu l’occasion d’expérimenter à Bordeaux lors de l’avant-dernière étape du Barrière Poker Tour du WE dernier.

Engagé dans le main event à 1.500 euros, je me suis fait massacrer au 3e niveau de blinds après avoir subi une double-paire relancée à tapis sur un tableau menaçant (impossible de suivre, la moitié du tapis y reste) et un brelan adverse planqué sur le flop A-8-8, moi-même ayant la main A-K. Un tirage à couleur non complété a eu raison de mes derniers jetons face à un brelan de Trois flopé. Bref, Arkaos vous a déjà raconté tous ça ICI

Le plus drôle, c'est que j'ai découvert sur le site ClubPoker.com une photo qui me montre assis à cette ultime table où je ne suis resté qu'un quart d'heure (Roger Hairabedian est de dos) :

roger-francoisjpg-471970

Cherchant une consolation dans un Sit&Go à 120 euros et à deux places payées, je n’ai pas trouvé mieux que de terminer troisième.

En désespoir de cause, je me suis inscrit après le dîner au 250 euros qui a réuni (quand même) 68 joueurs. Et c’est là que les choses ont pris un chemin un peu différent.

Tapis de départ 3.000, et premier niveau 25-50, pendant 20 minutes. Structure dure s’il en est, qui exige de doubler très vite. Au troisième coup, je reçois 5-5 au bouton, et comme deux joueurs suivent la relance de l’UTG, je paie pour la cote. Bingo, flop 5-8-J. Je double contre un A-A qui a préféré payé ma relance à tapis au lieu de se demander pourquoi je l’avait faite.

Le coup suivant, un adversaire double à son tour. Il est assis diamétralement opposé à moi : je suis en place 3 et lui, en place 8. Et dès cet instant, nous nous sommes ingéniés, sans nous concerter, à accomplir deux missions :

1 : Dézinguer le maximum d’adversaires munis des tapis les plus faibles.

2 : Réserver le même sort aux joueurs qui les remplacent.

A ce petit jeu, je reconnais que Christophe (c’est son nom) a mieux réussi que moi puisqu’une heure plus tard, il avait 15.000 devant lui, et moi, seulement 12.000. Mais le bal des déglingués s’est poursuivi et nous avons continué notre leadership de cette manière jusqu’à ce qu’il reste… 10 joueurs sur deux tables.


Vient le retirage des places pour la table finale. Jusqu’à cet instant, j’ai cavalcadé à peu près au double du tapis moyen, sans rencontrer de bad beat.

Là-dessus, Christophe, grand cœur, annonce : « Bon, il y a 9 places payées, je propose que le 10e ait la place remboursée. » Tout le monde accepte, et les short stacks applaudissent des deux mains (ils n’en avaient pas plus ce jour-là).


Commence alors une table finale comme je les aime : sur les 10 joueurs, seulement trois ou quatre connaissent les arcanes de la gestion des tapis. Certains serrent trop et se font manger par les blinds, d’autres envoient trop tôt alors qu’ils ont encore de la profondeur. Les joueurs ont été éliminés les uns après les autres. Moi, je compte dans ma tête : « Bon, maintenant mon prix est d’au moins tant, puis il est d’au moins tant, etc. » C’est toujours plaisant de savoir qu’on a déjà cashé et que notre seul souci est de tout faire pour avoir le cash maximum.


J’ai néanmoins passé quelques moments chauds. Par exemple quand, au niveau 1.000-2.000, ayant K-T de trèfle au surblind avec 35K, deux joueurs envoient le tapis : l’un avec 9K et l’autre avec 11K. Il reste 6 joueurs. En temps normal, je jette ma main. Mais ici, ma main n'est pas si horrible avec ses deux trèfles, et si je perds, il me reste 24K, ce qui est encore compétitif. La cote est énorme, je passerais chip-leader si je gagne. Je vois bien un joueur avec une paire moyenne et l’autre avec A-x. Et j’ai une assurance partielle avec un side-pot.


Bref, je paie. L’un abat A-T et l’autre 5-5. Le flop est 2-9-Q dont deux trèfles, qui me donne à la fois un tirage à couleur et un tirage à quinte ventrale. Mais la turn et la river sont 9-3 sans trèfle, qui élimine le A-T et fait presque tripler le 5-5.

Au coup suivant, je reçoit K-K au petit blind et le bouton est seul à relancer, à 7K. C’est le chip-leader. J’envoie immédiatement le tapis. Il réfléchit longtemps, longtemps, et finit par payer. Je me lève en retournant rageusement ma main, il retourne K-Q (quelle main terrible pour lui) et je double, ce qui me redonne le leadership.


A la pause, il reste 5 joueurs et j’ai néanmoins le plus petit tapis avec 27K. Mais je ne suis pas si loin du tapis moyen et aucun joueur n’est énorme. Aux blinds 3K-6K, ante 600, le tapis initial est colossal et les vols sont de rigueur. J’ai exécuté un petit festival de vols, ce qui m’a remonté à la deuxième place, et deux joueurs ont sauté. Nous sommes arrivés à trois : l’ineffable Christophe avec 110K, un short stack à 30K, et moi, avec 70K, au bouton. J’envoie immédiatement avec 3-3, Christophe passe, et le short stack paie avec A-T. Le tableau est affreux pour lui puisque non seulement il comporte un Trois, mais en plus une doublette arrive à la turn pour me donner un full. Le heads-up final commence.

Christophe souhaite partager la dotation. Je refuse parce que j’estime que ce joueur n’est pas optimal dans cette zone d’à peine 10 surblinds chacun, où des techniques très strictes d’envoi du tapis s’imposent (SAGE).

Je ne me suis pas trompé.

Premier coup : j’ai A-4 au bouton, j’envoie, il passe (nous sommes aux blinds 5K-10K, donc chaque pot compte).

Deuxième coup : il commet l’ineffable erreur de suivre mon surblind. J’ai J-4, j’envoie le tapis, il passe.

Troisième coup : j’ai Q-T au bouton j’envoie le tapis encore, et cette fois il paie… mais avec une main que j’aurais jetée à sa place, J-9. A part une Dame, rien d’intéressant n’arrive au tableau... et je gagne ce coup !

Et en prime, je remporte ce tournoi (4.800 euros). Je n'ai pas fait trois fois le tour de la salle de jeu mais vraiment, je n'en étais pas loin, même à 3h et demie du matin !

Ce samedi 18 septembre a été une longue journée puisque je l’avais commencée avec une conférence sur les tells dans le grand théâtre du casino, conférence qui devrait être reprise dans d’autres casinos Barrière car les cadres se sont dits conquis. Ajoutez là-dessus le main event, le Sit&Go et le 250 qui se termine à 3h30 : j’étais lessivé en rentrant à l’hôtel. Lessivé mais sur un petit nuage.

C’est toujours beaucoup de plaisir de gagner un tournoi, même relativement modeste. D’autant que, pour cette édition du BPT, nous étions venus en force : Yann (Myster.Y), TheCharlouf, Kariboo, Benjamin, Loïc nous avaient accompagnés Bruno et moi, et les chemises noires de l’EFP ont meublé les tables des tournois. Comme capitaine de la Team EFP, je me devais de montrer l’exemple avec une perf. J’en caressais le secret espoir et je l’ai fait.

Dans le main event à 1.500, qui avait réuni plus de 100 joueurs, seul Kariboo est allé au deuxième jour, pour sauter sur une table difficile en 30e position, juste avant Rémy Biéchel.

Enfin, dans le tournoi à 500, qui avait lieu le dimanche à 17h, c'est Yann, le local de l'étape, qui s'est offert la table finale avec la 9e place.

Donc bilan : un chouette week-end bordelais pour l’Ecole, avec deux tables finales et une victoire, même si le temps n’était pas digne de cette fin d’été – après tout peu importe puisqu’on ne joue pas en plein air ! La Team EFP continue sur sa lancée. Nous performons régulièrement maintenant, et des changements se profilent à l’horizon. Prochains RV : Barrière Enghien et Hold’em Series.
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés