Satanée paire de Rois

Publié le par jokerdeluxe


Yannick m'écrit :

"J'ai voulu mettre en application tous ce que j'avais lu dans Poker Code, mais malheureusement une bien triste soirée m'est arrivée...

"Je m'inscris sur une table cash-game au casino Barrière de Toulouse (car plus de cercle de poker sur Toulouse) avec la cave minimum 200e (car mes moyens ne me permettent pas de mettre plus).

"Comme il y avait pas mal de joueurs en attente, une deuxième table ouvre et nous prenons place. Je reçois le bouton pour la première main de la table, ainsi que 10-2 dépareillés que je jette de suite.

"Mais DEUXIEME MAIN est K-K. Je vois qu'il y a 5 joueur sur le coup, tout le monde a collé, donc je relance fortement à 12 fois le BB, soit 60 euros. Un seul colle qui a le même tapis que moi.

"Le flop : 2 de trefle, 4 de pique, 10 de carreau. Flop rainbow, j'ai une overpair en main, tout va bien sauf que mon adversaire ouvre a 60 euros. Je le vois sur un continuation-bet donc je relance all-in et il colle instantanément. Et la il abat paire de 10 pour un brelan.

"Je suis complètement dégouté je quitte la table au bout de 1 min de jeu... Comment a-t-il pu suivre preflop une relance de 12 fois le flop avec seulement paire de 10 ?...

"Je voudrais savoir si j'ai mal joué car vraiment en ce moment je subis bad-beat sur bad-beat (suite flopée battue par couleur backdoor, des rivers qui donnent a mon adversaire le seul out qu'il avait pour me battre...).

"J'applique votre discipline de A a Z mais je suis dans un rush negatif depuis des semaines...

"J'ai un gros tournois le 11 octobre, que me conseillerez-vous ?

"Ou puis-je pratiquer du poker a Toulouse pour des sommes moindres ?




Ma réponse à Yannick :

Et si je la publie ici c'est parce qu'elle peut profiter à beaucoup d'autres qui lisent mon blog :

Ta mésaventure arrive à bien d'autres... Mais il y a des moyens pour qu'elle t'arrive moins souvent.
 
Avant tout, Poker Code est consacré aux tells, pas à la stratégie. Je suppose que tu voulais plutot parler de Poker Cadillac. Tu as bien joué en défendant ta main préflop, à la hauteur qu'il fallait, pour ne garder qu'un seul adversaire. C'est ce qu'il fallait faire absolument, bravo.
 
Pour ma part, j'estime qu'une overpair ou paire max est trop fragile en cash pour envoyer le tapis au flop. Il vaut mieux avoir paire + tirage, ou deux paires, ou brelan,
ou éventuellement tirage max. Pourquoi ? Parce qu'en cash, le joueur avec la paire max est quasiment le seul à pouvoir te suivre -- et encore. Dans tous les autres cas, s'il suit, c'est qu'il t'a battu, et c'est ce que t'est arrivé. En envoyant le tapis, tu lui offres une cote énorme.
 
Payer avec T-T n'est pas tout à fait une erreur de sa part. C'est une main qui peut aussi faire un tirage gagnant. Mais la cote implicite est énorme. Car s'il flope brelan, ce qui importe n'est pas ce que le préflop lui a rapporté, c'est ce que le post flop va lui rapporter. Et en l'occurrence, c'est la totalité de ton tapis. En fait donc, la vraie valeur de T-T face à un relanceur préflop, c'est la hauteur du tapis, en tout cas la plupart du temps.
 
C'est aussi pourquoi, en ce qui me concerne, je suis pret à jouer assez cher des petites paires quand je joue en cash game. La plupart du temps, le brelan flopé explose l'adversaire. Il reste qu'ici, les tapis n'étant pas profonds, je suis d'accord avec toi, il n'était pas rentable pour lui de suivre 12BB préflop, même avec le dead money des joueurs ayant déjà passé.
 
Maintenant, voici comment j'aurais joué ta main. Au flop, il ouvre à 60 euros. Ce n'est pas un continuation-bet puisque c'est toi qui as relancé préflop. Il n'empêche que ce block-bet est  suspect. Que signifie-t-il ? Soit te pousser à payer, soit te pousser à jeter, ce qui se comprend s'il a une main qui n'a rien flopé et s'il pense que tu as A-K par exemple.
 
Ici, AVEC UN TAPIS profond, j'aurais juste payé pour voir ce qu'il allait faire à la turn. Si la turn est quelconque et s'il envoie le tapis, je passe parce que je sais que je suis battu 9 fois sur 10. Mais avec un tapis aussi court que le tien, sans possibilité de recaver, je suis en situation de tournoi avec blinds élevés. J'aurais comparé avec ma lecture de l'adversaire et il n'est pas du tout impossible que je jette pour attendre une meilleure situation. Comprends bien que tu n'as aucune fold-equity ici, donc que tu paies ou que tu relances, tu n'intimides plus personne, tu subis la situation.
 
J'ai une autre observation. Les blinds étaient 2-5 apparemment, ou 5-5, et avoir un tapis de 200 euros est insuffisant. Il faut avoir au moins 100 fois le surblind devant soi, surtout quand les adversaires se contentent de 40 fois le surblind. Quand je joue à la table 5-10 d'Enghien, je viens avec 1.200 euros en moyenne, d'autant que mes adversaires s'asseoient presque tous avec 500. Mais cela implique aussi de jouer comme je viens d'en donner un exemple, donc comme le conseille Dan Harrington dans Poker Cash 1 et 2. Donc dans ton exemple, si tu avais eu 500 euros et si tu avais suivi au flop, il te serait resté 340 euros, soit plus encore que tes adversaires.

Seulement voilà : tu précises que 200 euros, c'est un prix supérieur à ce que tu joues d'habitude. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas jouer au casino de Toulouse qui pratique des prix trop élevés pour ta bankroll. Ta question est aussi de savoir où jouer dans ce cas : je dirais alors en parties privées entre personnes qui se connaissent. Il doit bien y en avoir à Toulouse, avec des différences moyennes de 100 euros par exemple, et avec une ambiance surement meilleure.

Tu te plains aussi d'une série de bad-beats. Cela arrive, c'est normal, et c'est compensé par des séries de coups de chance. Quand tu en souffres trop, essaie de freiner les parties. Intéresse-toi quelques jours ou quelques semaines à d'autres loisirs, va au cinéma, fais un petit voyage, etc. Tu reviendras ensuite au poker avec un regard neuf, et plus cette sensation genre "je suis un noiraud".

Enfin, tu me demandes : "J'ai un gros tournoi le 11 octobre, que me conseillerez-vous ?" Là, c'est très différent. C'est un tournoi et pas un cash-game, donc les joueurs ne pourront pas recaver et les blinds augmenteront. Tu pourras toujours subir des bad-beats comme les autres, mais il faudra jouer comme on doit le faire pour gagner en tournoi, donc différemment des cash-games.

Suggestion : inscris-toi au forum de l'Ecole Francaise de Poker, tu y trouveras de nombreuses réponses à tes questions stratégiques.

Publié dans Stratégie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

edgar 03/10/2010 02:21


Je suppose que le joueur adverse a cru a un vol puisque les 5 joueurs précédents ont limpé(suivi) puis couché et que ta mise est très grosse. Il ne pensait peut-être pas à une main aussi
grosse.
Il est vrai qu'il n'avait que 2 outs, pas de chance !!


jean 25/02/2010 18:42


bonjour je tient juste à dire que poker cadillac est un bon livre mais pas assez explicite! poker harrington et poker cash sont d'exelent bouquin.
Avis personel bye


dazzardo 23/11/2009 16:45


bon et ammusant explanation, fantastique, je trouve ca tres utile.


Eiffel 23/09/2009 13:34


explications simples et limpides, bravo !


Franck 23/09/2009 12:42


Ce que j'entend par là, c'est que sans gestion de bankroll, un joueur random ne soit pas s'étonner que il perd des caves.
Jouer en 5/5 est déjà une erreur en soit, pour jouer cette limite 40 caves a 500€ sont plus que recommandée je pense, soit 20.000€. Donc avec 200€, un joueur ne doit pas penser qu'il gagnera des
milliers d'euros.
Cela fait partie du rêve, les pros en profite...

A bientot :)