C'est pas trop tôt ! Parution du décret du poker dans les casinos

Publié le par jokerdeluxe

Le 17 mai dernier est paru au Journal Officiel le décret d'application de la loi qui autorise les casinos à exploiter le poker - ou plus exactement le Texas holdem. On attendait impatiemment ce texte, qui ouvre enfin les portes de l'exploitatioon du poker, le vrai, dans les casinos français.

C'est un texte de 61 pages et pour vous éviter des nuits blanches, je l'ai lu pour vous. Mais vous pouvez bien sûr y plonger à votre tour. Il récapitule toutes les règles officielles qui régissent les casinos, jusqu'aux règles des jeux eux-mêmes, aussi c'est un bon texte pour celui qui veut savoir "comment ça marche".

On y trouve notamment ce qui avait été décidé début 2006 entre les casinotiers et le gouvernement, à savoir que les casinos n'ont plus qu'une salle de jeux où se mélangent toutes leurs tables et leur machines à sous, avec contrôle d'identité à l'entrée pour tous et suppression du droit de timbre (ce qui est un magnifique cadeau de la part de l'état).

En matière de Texas hold'em, c'est l'article 57 qui nous intéresse (il occupe 5 pages !).

Le texte se perd souvent en détails qui ont sûrement leur intérêt juridique mais qui n'apportent rien de particulier, comme par exemple l'emploi de 2 jeux de cartes par table avec mélangeur automatique, ce qui n'est pas une révolution. Voici ce que j'ai noté d'intéressant :

- 10 joueurs au maximum par table

- aucune opération de change ne peut se faire à la table

- l'attribution du bouton se fait à l'aide des cartes à trèfle uniquement (curieux, mais pourquoi pas ?)

- les joueurs ne peuvent parler que le français

- art. 57-2, TRES IMPORTANT : la commission sur les pots est de 4% (le décret ne fait état d'aucun plafond)

- art.57-4 : on autorise aussi bien le limit que le pot-limit et le no-limit (c'est tant mieux)

- art. 57-6 : les lots des tournois sont forcément en espèces

- en aucun cas la dotation complémentaire apportée par le casino ne peut dépasser 250.000 euros (je m'explique mal cet article, d'autant que le sens de l'histoire va vers des tournois de plus en plus sponsorisés...)

- ce montant pourra être revu après 12 mois d'activité (ouf...)

- les tournois à table unique sont hyper-règlementés et il ne peut pas y en avoir plus de 100 par saison (là encore, je m'explique mal pourquoi...)

- la commission unique sur les tournois est de 4% elle aussi (ce qui la rend très compétitive par rapport aux cercles, qui se situe entre 5 et 10% selon la hauteur de la cave)

Conclusion

Les casinos sont intéressants pour les tournois (seulement 4% de commission !) mais moins pour les cash games, où les gros pots subissent de toute façon eux aussi 4% de "rake", sans plafond.

Autre point : il faudra veiller à ce que la dernière relance non suivie ne fasse pas partie du pot, ce qui, je l'espère, sera le cas - surtout quand la relance en question est un gros all-in... Car payer 4% sur une relance qui n'a même pas été tenue, c'est "vraiment trop injuste", comme disait Calimero...

Il ne reste plus qu'à voir les offres de casinotiers et les belles tables qu'ils vont ouvrir dans les mois qui viennent... Avec une chose à ne pas perdre de vue : les premiers clients du poker vont être des flambeurs, des joueurs de roulette et des joueurs de "Stud Poker", le faux poker des casinos... Donc beaucoup de "fish" facile à ferrer à condition de le jouer "comme il faut"...

A bon entendeur...

Le décret complet en format pdf : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/23/09/04/decretcasinos.pdf

Publié dans Le Poker et la loi

Commenter cet article

Christophe 23/05/2007 11:12

C'est en effet une belle avancée mais qui ne satisfera pas le plus grand nombre de joueur en France. Il ne faut se leurrer, les casinos ne vont pas faire de tournois à petits buy in... Aujourd'hui, la majorité des joueurs sont complètement amateurs et jouent juste pour le plaisir et ne comptent pas en faire leur métier et donc y mettre de grosses sommes.Et mettre 200 euros pour jouer un tournoi est une chose quasi impensable... Ou alors une fois par an après noel !! Il serait mieux, à mon sens, d'autoriser les tournois à faible buy in (10-20 euros), doté, organisé par les clubs, dans un cadre réglementé bien entendu... L'avantage serait qu'au moins, les joueurs pourraient toucher du jetons sans se ruiner... Car si on en croit l'objectif de cette loi, c'est pour éviter les endettements de joueurs....
Ce n'est évidemment qu'un avis personnel...