"Poker Pro" sort son n°5

Publié le par jokerdeluxe

J’ai tenu jusqu’ici à présenter tous les magazines de poker au fur et à mesure de leur sortie. Je ne l’avais pas fait pour Poker Pro pour une raison simple : il était introuvable, en tout cas dans mes points de vente habituels ! Je me souviens avoir vu l’affichette publicitaire sur un kiosque de la Porte de Saint-Cloud (c’est quand même pas le bout du monde), en profiter pour demander le mag au vendeur, qui a ouvert des yeux rond : « Poker Pro ? J’ai Poker World, Poker Magazine, Poker Pratique… mais pas Poker Pro ! Vous êtes sûr que ça existe ? »
.
 
Interloqué, je lui montre son affichette, et comme tous ces hommes de sac et de corde il ne perd pas son aplomb pour me dire : « Je vais sans doute le recevoir bientôt… » Je n’ai pas insisté, je voyais l'affichette depuis une dizaine de jours…
.
 
L'été dernier, en vacances itinérantes, j'ai fouillé dans une dizaine de marchands de journaux du Grand ouest... et bernique, là encore, à l'ouest, rien de nouveau !
.
 
Aucun mystère là-dessous. J’ai appris ensuite que le circuit de distribution du magazine avait obéi à une sélectivité qui excluait une majorité de points de vente. Il semblerait qu’il en soit autrement maintenant puisque j’ai pu me procurer sans difficulté le numéro de février qui vient de sortir.
.
 
« Le magazine qui annonce la couleur » (c’est l'accroche de couverture) est la version française du Poker Pro d’Outre Atlantique, mais contrairement à Poker Magazine (la version française de l'historique Card Player), les articles franco-français sont nettement majoritaires (environ 80%).
.
 
Il est aussi moins tourné sur la stratégie pure que vers le magazine, avec toute la diversité que cela implique : article sur l’addiction (décidément un sujet à la mode en ce moment), Masters FFDP, reportage sur le Cercle Gaillon, un large article sur les tells, la mésaventure d’un jeune millionnaire au poker, la présentation d’un génie nommé ManuB (voir son livre http://www.over-pair.com/article-7218018.html), et la dizaine de pages d’échos divers forment les créations franco-françaises de ce numéro.
.
 
Je ne vais pas détailler les autres articles, issus de l’édition originale (Sam Farha, bad beats...), mais vous avez déjà un large panorama de ce que propose Poker Pro. C’est à vrai dire le magazine pokérien dont l’apparence se rapproche le plus de la presse mag comme on la connaît en France.
.
 
C’est aussi pour cela que je lui consacre cet article. Autre raison : le copieux article consacré aux tells place en première position Poker Code, mon petit dernier consacré au sujet. Je ne peux décemment pas leur donner tort...
.
 
Poker Pro, chaque mois, 100 pages, 5 euros.

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FMontmirel 01/02/2008 15:21

Si un cercle propose sur sa devanture des parties de Texas hold'em, je trouverai bizarre qu'une fois à l'intérieur on me dise : "Nous n'étions pas au courant Monsieur, désolé Monsieur mais ici il n'y a pas de parties de Texas hold'em." On peut m'invoquer toutes les raisons du monde, même les plus légitimes, cela ne changera rien au fait qu'il y a dysfonctionnement... Mais cela n'est pas grave et ne m'a jamais empêché de dormir.

LeScribe 31/01/2008 19:56

"Interloqué, je lui montre son affichette, et comme tous ces hommes de sac et de corde il ne perd pas son aplomb pour me dire : « Je vais sans doute le recevoir bientôt… » Je n’ai pas insisté, je voyais l'affichette depuis une dizaine de jours…"


Ayant travaillé dans la partie, je ne peux que donner raison à cet homme qui brave le froid, le chaud, le vent, la pluie, les c... de passage, les perdus qui demandent leur chemin et heureusement tellement de clients sympathiques...

En effet, les affichettes sont déposés par des scooter-men qui passent, de jour comme de nuit, sans se présenter, qui possèdent les clefs des vitrines (que le kiosquier n'a même pas) et qui ne préviennent pas notre sympathique vendeur de ce qu'ils lui collent sur la facade ou sur le dos...
Ne vous en prenez donc pas à ce pauvre vendeur s'il affiche malgré lui des titres qu'il ne possède pas ou pas encore, des titres qui vous déplaisent, etc...

Et sa réaction est juste, souvent la publicité annonce une nouveauté à venir. Ou pas, si "on" décide de ne pas lui en livrer.