European Poker Tour Deauville : Lucien Cohen casse la malédiction

Publié le par FMontmirel

Hier s'est déroulée à Deauville la finale de l'European Poker Tour traditionnel à 5.000+300€. Il était remporté chaque année par un non-Français, alors que les joueurs hexagonaux constituent toujours le plus gros contingent ! Il était temps que cette malédiction qui a duré déjà 4 éditions cesse, et pourtant... ce n'était pas gagné, avec seulement 3 Français en finale, et aucun dans les 3 premiers en jetons. Tout était donc réuni pour qu'une fois de plus, notre amour-propre gaulois en prenne un vieux coup...

 

Eh bien non, pas cette fois. Et pour le faire, il fallait une tête brûlée, un joueur sans peur et sans reproche, et c'est lui qui l'a fait. Il s'appelle Lucien Cohen, peu de gens le connaissaient (mais ca ne va pas durer) et il empoche au passage les 880.000€ de la première place. Lucien donne ainsi à la France la 5e victoire française en EPT, après Pascal Perrault, Jan Boubli, Arnaud Mattern et David Benzimra (si l'on excepte les 2 victoires d'ElkY en high-roller et au PCA). Bravo à lui !

 

Pour une fois, ce n'est pas un petit jeunot qui gagne, c'est même le plus âgé de la finale. Pas non plus un vieillard puisqu'il n'a que 47 ans. C'est même un joueur amateur. Son jeu est plus instinctif que réfléchi, ce qui tranche sur les machines à tuer qui hantent de plus en plus les tournois. En plus, il partait avec seulement le 5e tapis. C'est dire comme sa cote était vertigineuse au départ ! Très décontracté avec son gain, enflammé surtout, il a déclaré que ce jour-là était le plus beau de sa vie (avec son mariage, a-t-il précisé, mais on comprend ce qu'il veut dire, surtout si son épouse n'était pas loin) et qu'il était davantage honoré par le trophée que par l'argent. Ce n'est pas "Lucky", son rat-mascotte en peluche qui a énervé ses adversaires, qui le contredira.


 

Lucien_Cohen_wins_ept7dea_d6_wrap6-thumb-300x450-122852.jpgLucien se lâche... et on le comprend

 

Comme en 2009, la finale télévisée à 8 joueurs ne comportait aucun grand joueur pro vraiment connu, contrairement aux éditions de 2010 (avec Peter Eastgate) et de 2005 (Luca Pagano), le record revenant à la session de 2006 avec 4 poids lourds d'un coup : Kirill Gerasimov, Theo Jorgensen, Ram Vaswani et Isabelle Mercier ! Cette année, le dernier VIP survivant a été Fabrice Soulier, décidément en forme depuis de nombreux mois, qui saute à la 19e place.

 

Voici le classement de la finale :

 

1. Lucien Cohen (France) - 880.000 euros


2. Martin Jacobson (Suède) - 560.000 euros


3. Alex Wice (Canada) - 330.000 euros


4. Julien Claudepierre (France) - 260.000 euros


5. Kaspars Renga (Lettonie) - 200.000 euros

6. Kenny Hallaert (Belgique) - 155.000 euros

7. Anthony Hnatow (France) - 110.000 euros

8. Ruslan Prydryk (Pologne) - 66.800 euros

 

Comme d'habitude, il y a eu record d'affluence avec 891 participants. Il n'est pas impossible que la Normandie accueille plus de 1.000 joueurs l'an prochain...

 

Le récit de la finale

Commenter cet article