Internationaux de France de poker en heads-up

Publié le par FMontmirel

IDF-HU2010.jpg

Les Internationaux de France de Head’s Up Poker filmés pour Eurosport au Casino d’Evian se sont terminés il y a quelques jours, et malgré l'engagement de deux tiers de joueurs français, pas un seul ne figure dans le dernier carré, qui est le seul payé. Néanmoins Anthony Lellouche, Roger Hairabaidian et Rui Cao ont été stoppés juste avant l'argent.

Ils étaient 32 joueurs à participer à cette première édition. J'ai moi-même longtemps réfléchi avant de me décider, pour finir par décliner cette offre à 5.500 euros. Ma bankroll étant un peu juste... Malgré mon amour irréfragable pour le heads-up, je ne pouvais pas m'offrir cette danseuse, préférant en jouer cinq à 1.000 euros chacun... Ce sera donc pour plus tard...

Pour info : le Championnat du monde de Heads-up des WSOP est à $10.000, soit 7.400 euros environ, donc les buy-ins des deux épreuves ne sont pas si éloignés...

Malgré la présence rassurante de Matt Savage comme directeur de tournoi, le déroulement de la compétition n'a pas été tout à fait celui qui était prévu. Faute de temps, les matches ont été moins deep stack que prévu. De plus, trois des leaders annoncés ont finalement posé un lapin aux organisateurs : l'impétueux Tony "G" Guoga, le génial Antoine Saout et l'impitoyable Dave "DevilFish" Ulliott. Attention : l'absence des trois précédents n'a pas pour autant dégradé les événements puisqu'il y avait en piste rien moins que Bruno Fitoussi (champion du monde 2001), Isabelle Mercier,
Fabrice Soulier, Anthony Lellouche, ManuB, Roger Hairabédian, Eric Haïk... excusez du peu !

Petite surprise du chef : il y a eu une "consolante" (repêchage), c'est-à-dire un tournoi disputé entre les perdants, afin de leur donner une deuxième chance de remporter quelque chose dans cette épreuve.


Pour entrer dans l'argent, il fallait gagner 3 matches, donc arriver dans le dernier carré puisqu'il y avait 32 joueurs au départ.

Voici les résultats (en rouge, le gagnant du match) :


1er tour

Isabelle Mercier - Marcello Marigliano
Alexia Portal - Basile Yaiche
Jeffrey Andrew - Eric Haïk
Richard Gryko -
Fabrice Soulier
Djamel Maistriaux - Guillaume Darcourt
Guillaume de la Gorce - Dag Palovic
Jens Kyllonen - Rui Cao

Tobias Reinkemeier
- François Balmigère
Anthony Lellouche -
Bruno Fitoussi
Alexandre Luneau -
Nicolas Levi
Leo Margets - Ludovic Lacay
James Akenhead - Robbie Verspui
Lou Diamond
- Fabrice Suzanne
Mickael Sebban - Koen De Bakker
Manuel Bevand -
Roger Hairabédian
Aurélien Guiglini - Cyril André


2e tour

Marcello Marigliano - Basile Yaiche
Eric Haïk - Richard Gryko
Djamel Maistriaux - Dag Palovic
Rui Cao - François Balmigère
Anthony Lellouche - Nicolas Levi
Leo Margets - James Akenhead
Lou Diamond - Koen De Bakker
Roger Hairabédian - Cyril André



3e tour

Marcello Marigliano - Richard Gryko
Dag Palovic - Rui Cao
Anthony Lellouche - James Akenhead
Koen De Bakker - Roger Hairabédian



Demi-finale


Richard Gryko - Dag Palovic
James Akenhead - Koen De Bakker



Finale des gagnants


Dag Palovic - James Akenhead



Finales des perdants


Richard Gryko - Koen De Bakker



Finale du tournoi


Dag Palovic - Richard Gryko


Bravo à Dag Palovic, qu'à peu près personne ne connaît ici mais qui est une star chez lui, puisqu'il n'est autre que le président de la Slovak Poker Sport Federation. Il a cumulé un demi million de $ de prix. Son adversaire, Richard Gryko, est un joueur britannique confirmé qui a déjà $600K de gains.

On rappelle que James Akenhead faisait partie des "November Nine" de la finale du WSOP main event, celle-là même où Antoine Saout est arrivé troisième (c'est juste le plus grand tournoi de poker du monde). Façon de rappeler qu'il y a certes du hasard dans le poker, mais pas tant que cela.
Quant à Koen De Bakker, ce Néerlandais n'est autre que le gagnant d'une année de sponsoring à $100.000 avec Everest, qu'il a déjà exploitée en finissant dans l'argent à Deauville.

Les prix :

1 - Dag Palovic - 61.440 €
2 - Richard Gryko - 46.080 €
3-  James Akenhead - 30.720 €
4-  Koen De Bakker - 15.360 €


Si j'insiste sur cette épreuve, c'est d'abord parce que c'est le premier heads-up international qui ait lieu sur le territoire francais (j'espère bien qu'il y en aura d'autres). Mais aussi parce qu'elle sera diffusée sous forme de 5 épisodes de 52 mn sur Eurosport dès avril.

Maintenant, si vous voulez en savoir plus sur le heads-up d'un point de vue technique, je me suis fendu en octobre d'un 560 pages sur le sujet qui peut vous être utile, Poker Duel... Rappelons aussi une lapalissade : tous les tournois, heads-up ou pas, se terminent par un heads-up de toute façon. Voilà pourquoi tous les joueurs de tournois de poker se doivent d'être très bons en tête à tête, d'autant que le premier gagne en moyenne le double du deuxième...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article