Jeremy Quehen à 2 doigts de l'exploit

Publié le par FMontmirel

2.jpg

 

 

Avant de me coucher à 4h du matin, j'avais laissé le joueur francais sur une table finale WSOP avec 7 autres joueurs, dont un Belge, un Brésilien… table dominée par Joe Weissmann, jeune joueur US actif et très solide. Nous sommes dans l'event n°46, un Hold'em no-limit à $2.500, qui a réuni 1.607 joueurs. Personne de connu en finale, mais à signaler la présence de 2 seniors, le reste étant constitué de jeunes loups.

 

J'ai eu le plaisir à 10h ce matin de retrouver le Nicois en heads-up contre ledit Joe, certes avec le plus petit tapis, mais en ayant sécurisé néanmoins un gain d'au moins $429K. J'ai pu suivre le heads-up en direct sur le channel dédié des WSOP, qui diffuse chaque soir à 22h heure de Paris (ou 23h, c'est selon) une table finale. Un spectacle de choix, surtout pour ceux qui n'ont jamais vu de tables finales de haut niveau jouées en temps réel. On y apprend beaucoup.

 

Le duel final a été particulièrement âpre, avec un Joe qui attaquait de manière incessante le Français en toute position, ne reculant devant aucun 3bet ni 4bet préflop. A un moment donné, le Francais a envoyé le tapis avec K7 à carreau, payé par Joe avec 33 (coin-flip donc), et le flop amène direct un 7 plus un tirage à couleur. La river est même un Roi, et Jeremy double.

 

Quelques coups plus tard, il camoufle une couleur touchée au flop dans laquelle Joe saute à pieds joints. Dès lors le Nicois renverse la vapeur et prend un sérieux chip-lead.

 

C'est le début de la période grandiose de Jeremy, qui se détend, parle avec le public et s'amuse à faire un 4bet light en montrant ensuite qu'il possédait un 2 en main... Bref, les tentatives habituelles de déstabilisation. Il atteint environ 80% des jetons.

 

Mais le vent a tourné ensuite, et il accumule plusieurs coups perdus qui remettent les tapis à peu près à 50/50. Dès lors il va y avoir des coups de yoyo – et je gagne, et tu gagnes, et je perds, et tu perds. Comme cette fois où Jeremy reprend le chip-lead après un coup disputé en PF et au flop, puis check-check à partir de la turn, sur le tableau 2KJAJ. Le Francais avait Kx.

 

Juste avant midi heure de Paris, un gros coup s'engage dans lequel Jeremy touche quinte à la turn, une quinte invisible. Joe reste en jeu avec un tirage couleur, couleur qu'il touche à la river. Jeremy attaque gros, Joe envoie le tapis, tapis payé… et tournoi perdu pour le Francais, qui avait juste un peu moins de jetons que l'Américain.

 

Une belle confrontation entre deux joueurs multipliant les attaques et les feintes, prenant leur temps avant de miser, et jouant courtoisement. Mais un bracelet raté de justesse pour le Francais... qui, je pense, est encore plus décu que moi et que la communauté francaise. C'est en tout cas une très belle perf pour Jérémy, à laquelle j'applaudis ! Il faut dire que depuis Aubin Cazals et son bracelet, le clan français s'est fait remarquer par son absence des meilleures places dans ces WSOP. J'espère que les tournois restants me démentiront !

 

J'ai fait quelques copies d'écran pendant la vidéo :

 

1.jpg

 

3.jpg

 

4.jpg

Commenter cet article

brduke 28/06/2012 14:56

VGG à lui, et on peut dire que c'est tout de même un exploit non ?