Quiz Poker : L'attaquant de fin de coup

Publié le par FMontmirel

Les attaquants de fin de coup, vous les connaissez ? Ils vous suivent tout le long du coup, et à la river, étant premiers à parler, vlan ! ils vous envoient une bonne mise dans les dents. Comment savoir s'ils bluffent ou s'ils ont une grosse main camouflée ? Tout le problème est là... Exemple vécu il y a quelques jours...

Nous sommes au THNL 250 seniors des EFOP qui s’est déroulé le 4 février dernier et qui a réuni une cinquantaine de joueurs. Les blinds sont à 50-100 (2e niveau), les niveaux durent 30 mn et j’ai pris deux mauvais coups qui ont descendu mon tapis à 7.500 (10.000 au départ).

Sur ce coup, avec 10 joueurs à table, je suis en UTG+1. La table est plutôt calme, avec quelques pointes d’agressivité par moments (Sylvain Madar et Dona Bernard en forme sont présents – ceux qui fréquentent un peu l’ACF savent ce que ca veut dire, chacun dans sa catégorie ! lol).

Pour ce coup, je ne vais pas dire quelle est ma main. A vous de trouver…

Action : UTG passe et je relance à 275. Tout le monde passe ensuite, sauf le BB qui paie. C'est le chip leader de la table avec environ 16.000. C’est un joueur peu prévisible, peut-être flambeur parfois. J’ai peu d’indications sur lui, d’autant que je suis arrivé à la table après qu’il a ramassé beaucoup de jetons. Et c'est la première fois que je le rencontre.

Arrive ce flop : :8s :6h :3d

Il checke. J’ouvre à 375, il paie.

Ensuite la turn : :8s :6h :3d :Th

Il checke. J’ouvre à 825, il paie.

Ensuite la river : :8s :6h :3d :Th :Tc

Il ouvre à 2.000, je paie après réflexion. Il abat :As :8h. J’abats ma main et je gagne. Il me reproche alors d’avoir tant attendu à la dernière. Moi j’estime qu’avec mon jeu, il n'était pas du tout certain que je gagne. D'ailleurs j'ai réfléchi non pas entre suivre et relancer, mais entre suivre et passer.

Alors, qu’est-ce que j’avais d’après vous ? Je précise que, bien sûr, je n’avais pas full ni A-A en main… Attention : tous les paramètres comptent… (Vous pouvez donner vos réponses en commentaires,
je dévoilerai ma main dans un commentaire aussi.)

Cette question a aussi été posée dans le forum de l'Ecole Francaise de Poker

Publié dans Stratégie

Commenter cet article

Cyril M. 13/02/2010 17:30


Merci :)


Pattesvador 13/02/2010 06:02


Bravo Cyril !


Cyril M. 11/02/2010 14:42


Bingo ! ;)


FMontmirel 11/02/2010 13:47


Bravo pour ces commentaires bien sentis. J'avais A-Ts.

Préflop, je décide de jouer cette main, donc je relance. Il ne suit que parce qu'il a un As en main et un gros tapis. Il cherche le flop accident du type 88T ou A8x ou 765, etc.

Au flop, il touche sa paire max et me laisse faire le CBet, que je fais évidemment avec mes 2 overcards. Après-coup, je ne comprends pas pourquoi il n'est pas revenu sur moi. Comme il était
probable que j'aie une main comme AK et qu'il avait déjà PMKM, il aurait du me relancer, même juste au double, et j'aurais probablement passé.

La turn m'amène la paire max. Je poursuis mon attaque bien que je craigne un monstre chez lui, chose confirmée par le fait qu'il suive encore.

La river est très piège pour moi : je voulais plutôt prendre le pot à la turn, or non seulement je ne l'ai pas fait, mais en plus je me retrouve avec un brelan qui reste battu par les fulls
possibles.

Quand il fait son blocking bet à 2.000, si je paie et perds, je vais me retrouver avec la moitié de mon tapis après, au tiers du tapis moyen. Donc c'est un vrai tournant pour moi et je prends mon
temps avant de me décider.

J'estime que la quinte n'est pas possible chez lui, donc je bats deux paires T-8 ou plus petites. Il aurait pu planquer J-J à la rigueur (!), mais là aussi je gagne.

La vraie question est de savoir s'il a planqué un brelan flopé. Car alors je perdrais contre un full. Or la probabilité m'a paru assez faible. Avec un tel jeu, il aurait du revenir sur moi au flop,
ou au moins à la turn, même avec une relance minimum. Il ne l'a pas fait. Donc je conclus qu'il est sur un arrachage final, et qu'en tout cas, mon brelan le bat dans la plupart des cas.

Au moment de prendre ma décision finale, ma cote est de 2,5 contre 1 et il suffit que j'aie raison dans au moins 30% des cas pour en faire un bon pari, avec pour inconvénient mon short stack la
sortie quand j'ai tort.

On note que ce qui m'a servi dans ce coup, c'est l'image que j'avais d'une main comme AK, AQ ou AJ. Il ne m'a pas vu avec un Dix en main et c'est ce qui m'a fait gagner ce pot.

Avec 9-9+, j'aurai joué de la même manière du fait de cette question de cote finale.

Merci à tous pour vos commentaires... ;)


camile 10/02/2010 09:08


Vue le betting pattern, ta main est faites preflop la tres grande majorite des fois.
JJ ou QQ semble avoir la plus grosse probabilité et 99 suit derrière.