La France gagne son 10e bracelet aux World Series of Poker

Publié le par FMontmirel

Hier soir, j'ai rencontré Barbara Martinez à l'occasion d'une soirée de présentation par Barrière Poker de la nouvelle version de son logiciel, et j'ai pu lui dire combien j'avais été déçu par le peu d'écho que sa vitoire en octobre 2011 aux WSOPE de Cannes avait suscité dans les médias poker francais. Elle avait pourtant été la seule francaise à gagner dans cette série de tournois qui est, rappelons-le, la plus prestigieuse d'Europe. Signalons juste que comme le buy-in de son épreuve "Ladies" était inférieur à $1000 (il était de 500€), le tournoi ne donnait pas lieu à bracelet mais à… bague.

 

Tout cela pour dire que si elle avait eu le bracelet, elle aurait été le 10e bracelet WSOP francais !

 

Mais rien n'est perdu puisque depuis 2 jours, le nombre de bracelets WSOP francais passe d'un chiffre à deux, grâce à Aubin Cazals qui signe la première victoire tricolore dans ces WSOP 2012.

 

aubin-cazals.jpg

 

Le jour même, Hugo Lemaire avait terminé 4e du même tournoi contre un Cheong en béton. Eh oui : le tournoi n°6 à $5.000 qui a réuni 406 joueurs, un no-limit hold'em mix-max, a réuni 2 francais dans le carré final ! L'exploit est d'autant plus fort que sur les 44 joueurs payés, seuls 3 sont francais...

 

Si Hugo Lemaire n'est pas un inconnu, Aubin Cazals non plus puisqu'il avait notamment déjà gagné le 750€ à Dublin en janvier dernier, plus d'autres perfs comme cette 2e place aux EFOP qui lui a rapporté presque 100.000€… toujours en janvier. Je me réjouis de voir que beaucoup de joueurs francais, à force de discipline et de talent, parviennent à empiler des performances de façon régulière à peu près sur toutes les tables du monde… y compris sur celles des WSOP, en plus dans le tournoi qui s'annonçait comme étant l'un des plus techniques. Bravo Aubin ! Bravo aussi Hugo, car grâce à vous deux, dès le départ des WSOP, les Francais sont présents dans le dernier carré, montrant une fois de plus qu'ils faudra compter avec ces poils à gratter mangeurs de grenouilles.

 

Pour sa première année, ce tournoi nouveau a été très apprécié des concurrents. Il faut dire qu'il est original : au fur et à mesure que le nombre de joueurs diminue, le nombre de joueurs à chaque table diminue aussi. On commence donc à 9 joueurs, puis 6, et le tournoi se termine en heads-up. Une formule ultra-sélective donc, qui va du jeu le moins agressif au plus agressif, et qui nécessite d'être un joueur ultra-polyvalent pour aboutir à un succès.

 

Voici les résultats :

 

1. Aubin Cazals - $480,564
2. Joseph Cheong - $296,956
3. Warwick Mirzikinian - $162,443
4. Hugo Lemaire - $162,443
5. Marvin Rettenmaier - $68,151
6. Fabrizio Baldassari - $68,151
7. Randy Haddox - $68,151
8. Adam Geyer - $68,151
9e à 44e sont aussi payés.

 

On note au passage qu'avec ce 10e bracelet, la France se hisse à la hauteur de l'Italie, et n'est plus distancée que par l'Allemagne (12 bracelets, prenable dès cette année), le Royaume-uni (25), le Canada (28) et… les USA (803 !). Il est tout à fait possible que, du point de vue des bracelets WSOP, la France devienne la 4e nation pokérienne mondiale d'ici à la fin de l'année… Ce ne serait pas si mal pour un pays qui a autorisé le poker dans ses cercles en 1995 et dans ses casinos en 2006…

 

Ceux qui avaient persiflé l'an dernier outre-Atlantique en arguant du fait que les Francais en 2011 avaient été super-chanceux en sont déjà pour leurs frais, dès le 6e tournoi sur les 61 annoncés. Que la France marque dès la première semaine va sans aucun doute gonfler à bloc le moral des autres joueurs hexagonaux présents sur place, et même si - par extraordinaire - ils n'arrivent pas à prendre d'autres bracelets cette année, il est certain qu'ils vont vendre chèrement leur peau. C'est donc acté : les Francais vont bien compter, une fois de plus, dans les WSOP de Las vegas, et c'est tant mieux !

Commenter cet article