Poker et soutien-gorge

Publié le par FMontmirel

J'ai vu récemment un film allemand consacré aux démarrages de la vie amoureuse d'un jeune lycéen, Ils ne pensent qu'à ça (Marc Rothemund, 2000). Démarrages laborieux pour le moins, qui donnent lieu à des situations cocasses.

Rodolphe, le copain de Florian (le bleu de service), lui prodigue des conseils pas toujours pertinents. S'agissant du sujet crucial du dégraffage du soutien-gorge, les deux compères se rendent dans un magasin de sous-vêtements pour une séance de travaux pratiques in vivo. Le bon Rodolphe place alors une des tirades dont il a le secret :

 

Soutien1-copie-2.jpg

 

Soutien2.jpg

 

"Ouvrir un soutien-gorge, c'est comme au poker.

Tu as besoin d'une bonne expérience, mais aussi de beaucoup de chance".



Bien vu, à ceci près que j'aurais plutôt inversé les arguments : "Tu as besoin d'une bonne chance, mais aussi de beaucoup d'expérience".

Dans l'un comme dans l'autre, d'ailleurs, on notera que c'est l'instinct qui aura le dernier mot, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loïc 18/12/2010 20:40


Je vois que tu as d'aussi bonne référence cinématoqraphique que moi^^a demain