Poker Tao : la sagesse du joueur de poker (4/5)

Publié le par FMontmirel

Les livres de sagesse présentent souvent un défaut majeur : ils figurent parfaitement le sous-jacent, mais ne donnent pas les clés d’application. C’est logique : à chacun d’inventer au quotidien les manières d’appliquer les préceptes énoncés. Le livre écrit les lois, le praticien écrit les décrets d’application.

Poker Tao ne fait pas exception, à ceci près qu’il comporte aussi un grand nombre de lois applicables immédiatement, parmi les 287 lois qu'il contient. C’est bien ce qui en fait son intérêt, ce qui explique qu’il m’ait séduit à la première lecture et que je l’ai préféré aux autres livres se targuant d’amener un éclairage « sagesse » sur le poker.

Poker Tao sortira le 13 avril prochain. Voici la 4e règle que je vous propose de découvrir.

PokerTao-Titre4.jpg
Cela peut parfois aider de se rappeler que vous n’avez besoin de jouer aucune main. Si le coeur vous en dit, vous pouvez jeter chaque main, toute la nuit. Vous pouvez passer 200 mains de suite si vous le désirez.

Continuer simplement à jeter vos cartes face cachée. Les joueurs oublient cela parfois.
Ne vous mettez pas la pression pour jouer un quota artificiel de mains avec lesquelles vous “devez” être dans le coup, que vous avez dans un coin de la tête. Personne ne peut vous forcer à jouer une main que vous ne voulez pas jouer. Comprendre cela peut ajouter un certain détachement et une sérénité à votre jeu.

“Il est difficile d’exceller dans quelque chose qui ne vous emballe pas.”
– Jack Nicklaus,
champion de golf

17-PokerTao-C1

Plus d'infos sur Poker Tao

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aigle6202 16/04/2010 23:01


de la sagesse oui ... sauf si on joue en mode "chacal" volontairement de temps à autre. (et ça peut couter cher lol)