Un autre One Drop Poker pour aider

Publié le par FMontmirel

G2bor.jpg

 

G2bor n'est pas vraiment normal. Ce jeune joueur, devenu célèbre dans le microcosme pokérien pour ses interventions dans les forums de l'Ecole Francaise de Poker, l'est aussi pour autre chose. Chaque année, il file à Las Vegas pendant les WSOP, joue un maximum au poker et s'engage à reverser à des associations caritatives :

 

100% de ses gains jusqu'à $2.000

20% au-delà

 

Il va là-bas pour se détendre, c'est son plaisir annuel, il a un coeur gros comme ca, et comme c'est un bon joueur il n'en rate pas une : il trouve toujours des gains chaque année, en cash ou en tournoi.

 

Comme l'an dernier donc, il vient d'arriver à Vegas où, à l'heure où j'écris ces lignes, il a déjà gagné $445… le premier jour. L'an dernier en fin de challenge, il avait reversé plus de $4.000 (2.950€).

 

Evidemment, des esprits mal embouchés diront que c'est une goutte d'eau dans la mer. Ce à quoi je répondrai que : (1) C'est déjà magnifique de revenir de Vegas gagnant, vu que moins de 10% des gens qui y vont peuvent en dire autant (2) Le fameux tournoi de Guy Laliberté (qui démarre aujourd'hui) va rapporter aux associations caritatives environ 5 millions de dollars, et cette somme, quoique importante, est AUSSI une goutte d'eau dans la mer (le prix d'un hôpital de taille moyenne dans un pays d'Afrique sinistré). (3) Multiplié par un nombre important de joueurs généreux, le cumul pourrait atteindre une somme globale élevée, sûrement comparable à celle du bon Guy.

 

Mais surtout, je répondrai que notre ami G2bor est un exemple de bonté pour nous tous. A part quelques champions médiatisés aux attitudes généreuses, nous savons tous pour les avoir côtoyés que les semi-pros des cercles et casinos sont, pour l'écrasante majorité, de fieffés égoïstes dont le raisonnement est le suivant : "L'organisation nous prend assez de rake comme ça, pour qu'en plus je laisse une partie de mes maigres gains à des associations qui me diront à peine merci !"

 

Pour enfoncer le clou, les challenges et autres défis perso qui fleurissent régulièrement dans les blogs de poker de la toile ne parlent jamais de caritatif — ou en tout cas je n'ai jamais lu qu'une partie du challenge, s'il est gagné, irait à des associations.

 

Je me souviens d'un lointain conseil que m'avait donné l'extraordinaire Edwin "Scotty Barkley" Wuehle, fondateur de l'International Home & Private Poker Players Association (IH3PA), vers 1992, quand j'essayais de trouver un moyen pour faire accepter le poker dans les casinos francais. Il m'avait dit : "Essaie d'organiser des tournois caritatifs, ca passera mieux auprès des autorités." Ca l'avait fait pour lui, mais pas pour moi, dans ce beau pays généreux qu'est la France...

 

Nous signalerons à tous que le don aux associations reconnues d'utilité publique est déductible à 75% de l'impôt sur le revenu (loi Coluche). Pour être clair, si vous versez 1.000 euros, vous ne financerez in fine que 250 euros, le reste c'est de l'impôt en moins, donc c'est finalement l'Etat qui paie pour vous (autrement dit, l'impôt des autres finance aux 3/4 votre don). Cela en décoincera peut-être certains. Et si cela doit se faire juste pour se donner bonne conscience, peut importe, car je suis prêt à parier que c'est l'une des raisons principales qui motivent les dons aux associations.

 

En attendant, à l'heure où cet article est mis en ligne, l'ami G2bor s'éclate probablement comme un malade sur une table de Las Vegas, quelque part entre le Stratosphere (au Nord) et le MGM Grand (au sud). Ce qui fait une marge pour décrocher un joli paquet de dollars – monnaie qui, en plus, monte en ce moment face à l'euro ! Ca fera encore plus de sous au retour pour les gars qui en bavent des ronds de chapeaux dans les ONG aux 4 coins de la planète pour faire de notre monde un monde meilleur.

 

Suivez G2bor sur FaceBook dans les détails du challenge et ses perfs


Publié dans Humeurs

Commenter cet article