Lendl

Publié le par jokerdeluxe

Ivan Lendl

Il est le joueur de tennis qui a disputé le plus de finales de grand chelem dans l'histoire, et est resté au total 270 semaines premier à l'ATP. Son heure de gloire a été entre 1980 et 1989. Il était mal-aimé du public, sans aura, sans humour, mais d'une incontestable efficacité.

Un commentateur a demandé un jour au Tchécoslovaque quel était son secret pour gagner autant de matches. Il a répondu :

"C’est simple. Quand j’entre sur le court, je me dis que mon adversaire a violé ma femme et a tué mes gosses."

Je ne suis pas sûr qu’il faille s’aveugler à ce point sur l’adversaire. Lendl jouait sur la force. Mais il savait aussi magnifiquement jouer sur le mental.

A la finale de Roland-Garros 1984, contre un John McEnroe en super-forme, il était mené 2 sets à rien, mené dans le 3e set après 3 balles de break récupérées. Il a fini par gagner en 5 sets malgré l’hostilité du public.

Ce qu’on doit retenir de Lendl, c’est la force de son mental. Etre mené par 2 sets à rien et mené dans le 3e set, avec en plus un stade qui hurle contre vous, c'est à peu près, en poker, comme posséder 5% des jetons dans un tête à tête. Si on gâche sa chance à ce stade, on gâche une victoire qui reste possible. Dès qu'on se voit perdant, on va forcément perdre. Si on se voit gagnant, on garde des chances de gagner.

Merci, Ivan, pour cet exemple.

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article