Poker : Gabriel et George aux WSOP

Publié le par FMontmirel

Comme c'est amusant. Je m'étonne parfois de mes prémonitions. Trop souvent à mon goût, elles sont fausses, mais cette fois…

 

Rappelez-vous, fidèle lecteur de mon blog : lundi dernier, le 16/06, à l'occasion du bracelet gagné par Pierre Milan, j'en avais profité pour faire un (très) rapide bilan de demi-WSOP, en soulignant notamment deux choses (je me cite !) :

 

"Gabriel Nassif en PLO (décidément l'homme à suivre dans cette discipline, un bracelet à l'horizon avant 3 ans, c'est mon pronostic !)"

Dans le tournoi 37, un PLO à $1.500 et 967 inscrits, Gabriel termine… 3e ! Et ajoute $102.000 à sa bankroll. Bon, ce n'est pas le bracelet, mais c'est une sacrée perf vu qu'il y avait près d'un millier de combattants au départ… et pas des moindres. Et je maintiens : oui, vu son génie du PLO, Gabriel devrait l'avoir un jour, son bracelet ! Bravo à toi !

 

s55523ff4df.jpgEncore une perf de l'ange Gabriel, en PLO comme toujours…


 

– "l'incroyable George Danzer, cet Iroquois patient et méticuleux qui a déjà fait 3 places payées cette année dont 2 TF, idem l'an dernier, et 2 TF en 2012 !"

Si j'en ai parlé, c'est parce que je l'avais vu jouer en direct aux début de ces WSOP dans le tournoi 5, le $ 10,000 Limit 2-7 Triple Draw, et que j'avais apprécié son jeu réfléchi. Depuis, le diable allemand à l'inextinguible crête a perfé dans le $ 10,000 Seven Card Razz (1er), le  $ 2,500 Omaha/Seven Card Stud Hi/Lo (39e), le $ 10,000 No Limit Hold'em - Six Handed (9e) et maintenant le  $ 10,000 Seven Card Stud Hi/Lo… qu'il gagne, empochant cette année son deuxième bracelet ! Du coup, le voilà catapulté en tête du classement du 2014 WSOP Player of the Year, doublant un Justin Bonomo qui semblait leader irréfragable.

 

Notez en plus qu'au vu des buy-ins qu'il pratique, je doute qu'il affronte beaucoup de petits joueurs… Donc c'est sûr : c'est l'année Danzer, et la seule chose que nous attendons maintenant est le 3e bracelet, le dernier triplé en date revenant à l'incommensurable Jeff Lisandro en 2009, reconnaissable à son chapeau noir. Lequel Jeff était présent à la table finale du tournoi gagné par George ! Amusant, non ?

 

s76a04c1967.jpg

"Und zwei, mein Freund !" (et de deux, mon pote !)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article