Benjamin Pollack et Antoine Saout au sommet du poker francais

Publié le par Francois M.

On connaissait déjà leur combativité et leur art consommé de durer dans les tournois les plus durs. En se classant respectivement 3e et 5e du Main Event des WSOP 2017, ils créent un précédent qui devrait tenir de nombreuses années, à savoir placer deux Français en finale du plus grand tournoi de poker du monde.

Avec en bonus une sacrée prouesse signée Antoine Saout : déjà 3e en 2009, il est revenu 8 ans plus tard pour, une fois de plus, participer à la finale dont rêvent tout les joueurs de poker du monde. Finale pourtant particulièrement relevée cette année : 7 joueurs sur 9 avaient déjà cashé aux WSOP, et 2 avaient même un bracelet (Piccioli et Lamb).

Ce sont donc deux exploits hors norme qu'ont accomplis ces deux jeunes joueurs de la nouvelle génération, et je tenais à leur rendre hommage ici. Exploits d'autant plus appréciables que cette saison 2017 des WSOP n'a pas souri aux Français. Aucun bracelet, peu de tables finales, peu de gains (en-dehors des dotations faramineuses de nos deux finalistes, évidemment). C'est même l'une des WSOP les plus noires pour les joueurs français depuis le renouveau du poker en 2004.

Les résultats de la finale WSOP 2017 (7.221 inscrits) :

1 Scott Blumstein $8,150,000 Brigantine (United States)
2 Daniel Ott $4,700,000 Altoona (United States)
3 Benjamin Pollak $3,500,000 Paris (France)
4 John Hesp $2,600,000 Bridlington (United Kingdom)
5 Antoine Saout $2,000,000 Paris (France)
6 Bryan Piccioli $1,675,000 Allegany (United States)
7 Damian Salas $1,425,000 Buenos Aires (Argentina)
8 Jack Sinclair $1,200,000 London (United Kingdom)
9 Ben Lamb $1,000,000 Las Vegas (United States)

Ce qui est curieux ici, ce sont les profondeurs de tapis qui prévalaient au début de la finale :

1 - Scott Blumstein – 97,250,000
2 - John Hesp – 85,700,000
3 - Benjamin Pollak – 35,175,000
4 - Bryan Piccioli – 33,800,000
5 - Daniel Ott – 26,475,000
6 - Damian Salas – 22,175,000
7 - Antoine Saout – 21,750,000
8 - Jack Sinclair – 20,200,000
9 - Ben Lamb – 18,050,000

On voit que deux joueurs avaient un tapis écrasant (la moitié des jetons à eux deux), comme deux échappés devançant le peloton au cyclisme. Configuration encore jamais vue dans une telle finale, qui rendait quasiment infaisable la tâche pour les autres de gagner ou même de se classer deuxième.

C'est pourtant ce qu'a réussi à faire l'Américain Daniel Ott, profitant d'un duel impensable entre Blumstein et Hesp dont ce dernier est sorti vaincu. Pollak, lui, a su maintenir sa troisième place dans le tabeau final, ce qui n'était pas gagné vu le peu d'avance qu'il avait en début de finale.  Saout, lui, parvenait à améliorer son sort de 2 places, passant de la 7e à la 5e (l'homme est coutumier du fait : il avait déjà fait une remontée comparable en 2009).

Mention spéciale pour  Valentin Messina et Alexandre Reard, qui réussissent  la prouesse de terminer 15e et 16e du main event, donc en demi-finale, ce qui les enrichit de... $450,000 chacun.

Benjamin Pollak : un parcours exemplaire

Benjamin Pollak : un parcours exemplaire

Antoine Saout : seul Francais à avoir atteint 2 fois la finale du main event WSOP

Antoine Saout : seul Francais à avoir atteint 2 fois la finale du main event WSOP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article