WSOP : 2 FRANCAIS EN FINALE DU PLUS GRAND TOURNOI DE POKER DU MONDE

Publié le par Francois M.

Les amis, je suis sur un petit nuage… comme beaucoup ! Autant les WSOP ont été decevantes cette année pour les Francais (à part pour Fabrice Soulier qui a fait 2 TF, voir mes articles précédents), autant pour le main event, on est gâté comme on ne l'a jamais été. Pensez donc :

- 2 Francais en demi-finale : Valentin Messina et Alexandre Reard en 15e et 16e places (qui ont dû s'en contenter suite à un rude manque de cartes).

- 2 Francais en finale : Benjamin Pollak et Antoine Saout en 3e et 7e places pour l'instant

C'est historique, c'est l'année des records, puisque c'est la première fois qu'on a 2 Francais en TF. D'ailleurs en-dehors des incontournables Américains, il est rare d'avoir deux joueurs de la même nationalité en finale.

Et cette année, vraiment, je le sens bien.

D'abord parce qu'Antoine Saout fait office de "vieux routier" de l'étape. Il a l'expérience de la finale, lui qui a terminé 3e en 2009. Attention : cette année un autre joueur a aussi joué la finale : Ben Lamb, qui avait lui aussi terminé 3e, mais en 2011.

Quant à Benjamin Pollak, avec le 3e tapis, tous les observateurs s'attendaient plus ou moins à ce qu'il fasse un jour une très grosse perf. C'est un joueur régulier depuis 10 ans, qui a perfé surtout en Europe et sur le continent américain, et déjà accroché 13 cashes en WSOP.

Antoine Saout, comme toujours discret mais efficace, un des rares joueurs au monde à atteindre 2 fois la table finale du main event WSOP

Antoine Saout, comme toujours discret mais efficace, un des rares joueurs au monde à atteindre 2 fois la table finale du main event WSOP

Benjamin Pollak, 3e en jetons et des dents qui rayent le lino de la salle de jeux

Benjamin Pollak, 3e en jetons et des dents qui rayent le lino de la salle de jeux

Deux chances de premier ordre donc pour la France !

Reste que le principal problème va venir des deux premiers en jetons, Scott Blumstein et John Hesp, qui est aussi un "senior" (US et UK), car s'ils ont des tapis proches, ils sont tellement profonds qu'à eux deux ils concentrent la moitié des jetons ! C'est une configuration binomiale de finale que je ne me souviens pas avoir déjà rencontrée par le passé, mais cela va être passionnant de les voir manoeuvrer.

S'il faut s'attendre à ce qu'ils évitent les duels directs l'un contre l'autre, vont-ils pour autant laisser les 7 autres s'entre-dévorer ou au contraire vont-ils jouer les Predator ? Et si oui, lequel des deux ? Et si oui, cela va-t-il lui réussir ?

L'augmentation inexorable des blinds les forcera à sortir du bois et dès que l'un augmentera sa profondeur de manière conséquente, il faudra bien que l'autre bouge. Un scénario passionnant se prépare !

Enfin, les deux Français sont côte à côte… mais ils ont les deux chip-leaders à leur droite, ce qui est préférable à l'inverse. Reste maintenant à connaître les options que décideront de prendre les deux "éléphants".

Le jeu reprend au niveau 400K/800K/100K… jeudi à 17h30, soit vendredi à 2h30 heure de Paris.

Les tapis, dans l'ordre de parole :

1 John Hesp United Kingdom 85,700,000 107BB
2 Scott Blumstein United States 97,250,000 122BB
3 Antoine Saout France 21,750,000 27BB
4 Benjamin Pollak France 35,175,000 44BB
5 Jack Sinclair United Kingdom 20,200,000 25BB
6 Damian Salas Argentina 22,175,000 28BB
7 Ben Lamb United States 18,050,000 23BB
8 Bryan Piccioli United States 33,800,000 42BB
9 Dan Ott United States 26,475,000 33BB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 12/10/2017 15:26

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) à bientôt.