2015 : des WSOP surréalistes pour les tricolores

Publié le par FMontmirel

#‎SPONSOR‬ : www.fantaisium.fr#
--------------------

Profitons de ce moment où le Main Event des WSOP bat son plein pour faire un petit retour sur les 67 tournois précédents. Et comme le Tour de France déroule lui aussi son ruban sur les routes de l’Hexagone, revenons aussi sur nos "Poulidor". Car cette année, il y en a eu 5 ! Et aucun bracelet !

Voici en détails les perfs françaises en table finale des WSOP 2015 :

Tournoi 8: $1,500 Pot-Limit Hold'em (639 inscrits)

1 [Austria] Paul Michaelis - $189,818

2 [United States] Tom Marchese - $117,199

3 [United States] Jesse Cohen - $76,189

4 [United States] David Eldridge - $55,960

5 [United States] Hillery Kerby - $41,683

6 [France] Michel Leibgorin - $31,425

7 [United States] Kevin Andriamahefa - $24,007

8 [Greece] Georgios Sotiropoulos - $18,529

9 [United Kingdom] William Mitchell - $14,449

Michel Leibgorin a la particularité d'être mal voyant. Ici, à la table d'Antonio Esfandiari.

Michel Leibgorin a la particularité d'être mal voyant. Ici, à la table d'Antonio Esfandiari.

Tournoi 19: $3,000 Limit Hold'em 6-Handed (319 inscrits)

1 [United States] Matthew Elsby - $230,799

2 [France] Gabriel Nassif - $142,631

3 [United States] Dave Tobin - $92,582

4 [United States] Joseph Thomas - $61,892

5 [Russia] Alexander Kuzmin - $42,515

6 [United States] Harun Sapmaz - $29,975

Gabriel Nassif aura cashé 4 fois cette année aux WSOP

Gabriel Nassif aura cashé 4 fois cette année aux WSOP

Tournoi 25: $5,000 No-Limit Hold'em 8-Handed (493 inscrits)

1 [United States] Jeffrey Tomlinson - $567,724

2 [France] Pierre Milan - $350,994

3 [Germany] Dominik Nitsche - $220,657

4 [United States] Jonathan Jaffe - $158,373

5 [Lithuania] Andrius Bielskis - $115,507

6 [United States] Jonathan Little - $85,616

7 [United States] Anthony Zinno - $64,484

8 [United States] Dan O'Brien - $49,331

Pierre Milan, en chasse d'un second bracelet… qu'il rate d'un cheveu

Pierre Milan, en chasse d'un second bracelet… qu'il rate d'un cheveu

Tournoi 30: $1,000 No-Limit Hold'em (2.150 inscrits)

1 [Argentina] Ivan Luca - $353,391

2 [Czech Republic] Artur Rudziankov - $219,976

3 [United States] Travis Case - $152,907

4 [France] Pierre Horaud - $110,123

5 [United States] Bruce Angeski - $80,485

6 [United States] David Chase - $59,538

7 [Bulgaria] Viliyan Petleshkov - $44,622

8 [United States] Kai Yang - $33,868

9 [Israel] Omri Sabach - $26,008

Pierre Horaud l'ultra-marin

Pierre Horaud l'ultra-marin

Tournoi 31: $3,000 Pot-Limit Omaha Hi-Lo 8 or Better (480 inscrits)

1 [United States] Jeff Madsen - $301,413

2 [France] Jean-Marc Thomas - $186,548

3 [United States] Rami Boukai - $123,976

4 [United States] Richard Tucker - $92,003

5 [United States] Sun Kwak - $69,044

6 [Ireland] John O'Shea - $52,324

7 [United States] Huarong Ma - $40,006

8 [United States] David "ODB" Baker - $30,833

9 [United States] Spencer Chen - $23,941

Jean-Marc Thomas, le style gouailleur parisien

Jean-Marc Thomas, le style gouailleur parisien

Tournoi 34: $1,500 Split Format Hold'em (873 inscrits)

1 [Canada] Andre Boyer - $250,483

2 [France] Erwann Pecheux - $156,098

3 [Philippines] Andrew Gaw - $109,015

4 - [United States] Chris Bolek - $76,605

5 [Ireland] Gavin O'Rourke - $55,981

6 [Denmark] Jonas Christensen - $41,249

7 [Israel] Idan Raviv - $30,053

8 - [Belgium] Isaac Kawa - $21,096

9 [United States] Nelson Resendiz - $13,081

Erwan Pecheux, appliqué et efficace

Erwan Pecheux, appliqué et efficace

Tournoi 42: $1,500 Extended Play No-Limit Hold'em (1.914 inscrits)

1 [Austria] Adrian Apmann - $478,102

2 [France] Yehoram Houri - $295,727

3 [United Kingdom] Barny Boatman - $204,464

4 [Canada] Anthony Diotte - $147,463

5 [United States] D.J. Buckley - $107,800

6 [United States] Kurt Lichtman - $79,842

7 [Russia] Konstantin Puchkov - $59,920

8 [Ukraine] Artem Metalidi - $45,554

9 [United States] Ross Gottlieb - $35,063

Yehoram Houri, un jeu d'attente sans pareil

Yehoram Houri, un jeu d'attente sans pareil

Tournoi 50: $10,000 Limit Hold'em Championship (117 inscrits)

1 [United States] Ben Yu - $291,456

2 [United States] Jesse Martin - $180,114

3 [United States] Justin Bonomo - $130,480

4 [Russia] Aleksandr Denisov - $96,309

5 [United States] Anthony Zinno - $72,377

6 [United States] Kenny Shei - $55,341

7 [France] Gabriel Nassif - $43,035

8 [United States] Marco Johnson - $34,027

9 [Canada] Terrence Chan - $27,341

Gabriel Nassif a réinvesti $10.000 de ses gains… et il a bien fait

Gabriel Nassif a réinvesti $10.000 de ses gains… et il a bien fait

Tournoi 56: $5,000 Turbo No-Limit Hold'em (454 inscrits)

1 [United States] Kevin MacPhee - $490,800

2 [Ukraine] Igor Yaroshevskyy - $303,767

3 [United States] Pascal Theodosiadis - $201,878

4 [France] Eric Sfez - $149,814

5 [United States] Scott Vener - $112,429

6 [United States] Tristan Wade - $85,202

7 [United States] Hung Tran - $65,144

8 [United States] Joshua Field - $50,208

9 [Australia] Martin Kozlov - $38,984

Eric Sfez, joueur solide

Eric Sfez, joueur solide

Tournoi 59: $1,500 No-Limit Hold'em (2.155 inscrits)

1 [United Kingdom] Alex Lindop - $531,037

2 [France] Aurelien Guiglini - $330,578

3 [France] Yorane Kerignard - $229,787

4 [United States] Haixia Zhang - $165,492

5 [United States] Jamie Gold - $120,952

6 [Brazil] Luisfabio Fonsecafreitas - $89,473

7 [United States] Jasonrobert Herron - $67,058

8 [United States] Joshua Evans - $50,897

9 [United States] Rick Alvarado - $39,085

Aurélien "Guignol" Guiglini à l'affût de la grosse perf

Aurélien "Guignol" Guiglini à l'affût de la grosse perf

Yorane Kérignard, déjà vainqueur d'un WPT

Yorane Kérignard, déjà vainqueur d'un WPT

Tournoi 67: $10,000 Dealers Choice Championship (108 inscrits)

1 [United States] Quinn Do - $319,792

2 [United States] Rep Porter - $197,608

3 [United States] Jeff Madsen - $129,651

4 [United States] Jake Abdalla - $89,114

5 [United States] Adam Friedman - $63,277

6 [Finland] Jussi Nevanlinna - $46,384

7 [France] David Benyamine - $35,065

8 [United States] Paul Volpe - $35,065

David Benyamine dans un tournoi très relevé

David Benyamine dans un tournoi très relevé

Pour résumer :

- 11 tables finales

- dont 5 deuxièmes places

(Pour ceux qui ont vu que Bruno Fitoussi était arrivé 8e dans le Tournoi 7: $10,000 Limit 2-7 Triple Draw Lowball Championship (109 inscrits), la table finale officielle est de 7 joueurs, donc Bruno n’est pas dans cette liste.)

Un seul joueur a réussi à se placer 2 fois en finale : Gabriel Nassif.

Une finale a compté 2 Français : le Tournoi 59: $1,500 No-Limit Hold'em (2.155 inscrits), où ils ont terminé 2e et 3e ; c’est Aurélien Guiglini et Yorane Kérignard.

LA question

La question qui se pose maintenant est : les joueurs de poker Français aux WSOP sont-ils le jouet d’une malédiction ? Quelqu’un leur a-t-il jeté un mauvais sort ? Traînent-ils tous une casserole derrière eux ? Ont-ils tous fauté dans une vie antérieure ?

Ma réponse est… probablement non. Il n’y a pas de syndrome. C’est comme se faire craquer les As 5 fois de suite. C’est rageant, c’est inhumain, c’est tout ce que vous voulez… mais la probabilité d’un tel événement n’est pas nulle… enfin, pas tout à fait. Revenons sur quelques événements qui, eux aussi, peuvent sembler surréalistes.

– Phil Hellmuth – qui d’ailleurs vient de battre son propre record il y a quelques jours, passant de 13 à 14 bracelets WSOP. En 2011, il est arrivé deuxième dans 3 tournois WSOP en l’espace de 23 jours. Quand ça vous arrive, est-ce que vous vous croyez vraiment satanisé ? Ce ne fut pas son cas, mais Phil porte une carapace mentale, et le fait qu’il habite à Palo Alto y est pour beaucoup (la ville regorge d’instituts de recherches para-psy).

– Phil Hellmuth – encore lui –, en 1997, avait gagné 3 bracelets WSOP en… 3 jours, certes à une époque où il y avait nettement moins de joueurs, mais il y avait aussi le tiers de tournois qu’il y a aujourd’hui (21).

– Et nos Français ! Souvenez-vous de 2011, où ils ont gagné 4 bracelets ! J’écrivais dans ce blog, à l’instant où Antonin Teisseire remportait le 4e trophée français : « Un grand bravo donc à Antonin, qui clôt ainsi une série magnifique de Français qui gagnent. Rendez-vous compte qu'en 41 ans, la France a difficilement ramené 5 bracelets, et qu'en une seule saison, la 42e, elle en rafle déjà 4, totalisant 9 bracelets (l'Allemagne en a 11 et l'Italie 10). »

Et combien y a-t-il eu de Français en table finale des tournois WSOP en 2011 ? Seulement 10, contre 12 en 2015 !

Donc résumons la situation :

– 2011 : 10 joueurs en table finale dont 4 bracelets

– 2015 : 12 joueurs en table finale dont 0 bracelet

Avouez que 10 tables finales dont 4 bracelets, c’est une prouesse incroyable. L’inverse de la claque que nous nous sommes pris cette année. Dans les deux cas, une variance extrême.

Maintenant, pour ceux qui veulent regarder de plus près la performance WSOP de nos Hexagonaux, voyons quelles étaient leurs positions au début de leur table finale respective. Ci-dessous, leur place au début de la finale / place finale :

Tournoi 8 Michel Leibgorin 4/6

Tournoi 19 Gabriel Nassif 5/2

Tournoi 25 Pierre Milan 1/2

Tournoi 30 Pierre Horaud 5/4

Tournoi 31 Jean-Marc Thomas 8/2

Tournoi 34 Erwann Pecheux 4/2

Tournoi 42 Yehoram Houri 4/2

Tournoi 50 Gabriel Nassif 7/7

Tournoi 56 Eric Sfez 2/4

Tournoi 59 Aurelien Guiglini 3/2

Tournoi 59 Yorane Kerignard 4/3

Tournoi 67 David Benyamine 4/7

Sur 12 joueurs, un seul maintient son rang, quatre descendent et sept montent. Plutôt bon, comme perf, non ?

S’agissant maintenant de nos 5 « Poulidor », à part Pierre Milan, ils ont terminé en améliorant leur position, la palme revenant à Jean-Marc Thomas l’extraverti qui, de dernier tapis à l’entame de la finale (qui aurait misé un kopeck sur ses chances ?), arrive à arracher le premier accessit. Donc en y regardant de plus près, et en s’en tenant à la « logique », cette année les joueurs français auraient dû avoir un seul bracelet et quelque chose comme une ou deux secondes places. Le fait qu’ils aient eu 5 secondes places prouve qu’ils ont très bien joué, comme le montrent d’ailleurs les vidéos.

Le cas Pierre Milan est à mettre à part. C’est le seul « Poulidor » à avoir commencé sa table finale comme chip-leader, mais il a hérité d’une table très dure. C’est, à mon sens, la plus belle finale française des WSOP de cette année, et j’engage tout le monde à regarder la vidéo qui lui correspond, qui vaut tous les cours de poker.

Les vidéos

A propos de vidéo, les WSOP ont eu la sagesse de laisser sur leur site quelques streaming lives, ce qui permet de suivre en temps réel tous les coups disputés, et nous change des habituels « best of » qui ne tiennent pas compte des mains « blanches » ni des vrais timings. C'est aussi l'occasion de se replonger dans le climat magique des finales WSOP… et de peaufiner son anglais pokérien.

Voici les liens correspondants pour visionner ces heures de poker de haut niveau, qui sont autant de petits bijoux à voir pendant ces vacances :

Tournoi 8 - Michel Leibgorin

Tournoi 19 - Gabriel Nassif - 1

Tournoi 19 - Gabriel Nassif - 2

Tournoi 25 - Pierre Milan (et l’incroyable Johnathan Jaffe)

Tournoi 30 - Pierre Horaud

Tournoi 31 - Jean-Marc Thomas

Tournoi 34 - Erwann Pecheux - 1

Tournoi 34 - Erwann Pecheux - 2

Tournoi 42 - Yehoram Houri (et l’excellent Barny Boatman)

Tournoi 50 - Gabriel Nassif

Tournoi 59 - Aurelien Guiglini + Yorane Kerignard

Tournoi 67 - David Benyamine

Et si vos congés vous laissent le temps de lire, n'oubliez pas que mon sponsor a tout ce qu'il faut pour vous en matière de manuels de poker ! Cliquez donc ci-dessous…

__________________________

SPONSOR‬ : www.fantaisium.fr

Commenter cet article