Quand Malte recule la date

Publié le par FMontmirel

Titre provocateur j'en conviens ! Mais enfin cela revient à ça. Les licences des sites de poker devaient être distribuées le 11 juin en France, comme celles des paris sportifs et hippiques. On attendait en trépignant la date du 11 à zéro heure, l'index frétillant sur le clic de la souris... eh bien ce ne sera que pour le 28 juin. Remarquez qu'après tous les reports que nous avons connus, le coeur battant, depuis en gros la création de ce blog, on n'est plus à trois semaines près.


Mais alors, pourquoi Malte, justement le pays d'Europe qui héberge le plus de sites de poker en ligne ? Ironie du sort : Malte n'a rendu son avis qu'au 27 mai seulement, et comme il faut un mois légal avant d'éditer le décret d'application, celui-ci ne se fera donc que le 28 juin. Ce report ne tient qu'à de la bonne vieille procédure de base.

 

Cela ne fait pas les affaires des leaders des sites de paris sportifs qui ont déjà leur site de poker tout prêt. Ils pourront exploiter les paris de la Coupe du Monde de Football (quelle manne, les amis !) mais ne pourront pas profiter à fond de cet apport colossal de trafic sur leur site pour le diriger vers leurs tables payantes de poker. Tant, pis, finalement ce petit délai supplémentaire offre de quoi faire les derniers tests techniques dans les temps et préparer avec moins de précipitation les campagnes de publicité poker qui vont nous tomber dessus comme la vérole sur le bas-clergé.

 

Néanmoins, dans ces jours curieux où le poker en ligne payant reste interdit pour les Francais et où les accès à leurs comptes payants des sites sans licence sont bloqués, des alliances se forment pour viser à rafler le plus gros du business, et la plus étonnante est probablement celle du Groupe Barrière et de La Francaise des Jeux. Au départ, ni l'un ni l'autre n'a vraiment d'expertise pour du poker en ligne, ce qui explique sans doute leur alliance. Mais vu que ce sont deux poids lourds des jeux en France (chiffres d'affaires respectifs, 40M et 10MM d'euros !), on aurait pensé que chacun aurait créé son propre site (a l'instar, par exemple, de JoaGroupe). Ils préfèrent la stratégie de l'alliance, ce qui peut fonctionner vu leur complétarité, leur puissance et leur crédibilité auprès de la clientèle. Mais c'est une affaire de longue haleine : ils visent l'équilibre des comptes sous 3 à 4 ans et se contenteraient de la 5e place dans les 5 ans. Le site s'appelle barrierepoker.fr et veut être à la hauteur.

 

PStars.jpg

 

A la hauteur de quoi ? Par exemple du leader mondial, dont le site francais PokerStars.fr utilise à fond un des Francais les plus populaires du moment pour son image : Sébastien Chabal, qui fait la synthèse en bretelles entre poker et sport (PokerStars prépare-t-il un site de paris sportifs ?) Ou encore FullTiltPoker.com/fr, qui utilise les plus grands champions du monde de leur écurie, en tête desquels on retrouve les actionnaires Phil "TigerWoods des tapis verts" Ivey et Chris "Jesus" Ferguson. Ou encore le leader du marché francais depuis plusieurs années, Winamax.com, dont l'actionnaire principal, l'incontournable Marc Simonsini, a estimé sur BFM la valeur actuelle à 100 millions d'euros (c'est un gros ponte de l'internet francais, le responsable du succès international de Meetic, faisons-lui confiance).

 

Un petit conseil : surveillez bien votre boîte de spams car il se peut qu'elle contienne des messages de vos sites habituels de poker qui vous donnent la marche à suivre pour pouvoir jouer sur leur futur site légal francais. Il faut alors recréer un nouveau compte auprès de chacun. Pour ceux qui possèdent 10 comptes et plus, je n'aurai que 2 mots : bon courage.

 

Voilà quelques traits du marché qui se prépare imminemment. Du côté des clubs et des blogs, je ne vois pas une semaine passer sans qu'un responsable de club local ou un blogger m'affirme qu'il a hâte de mettre des bannières légales sur son site, ce qui générera enfin de l'argent plus blanc que blanc. Pour ma part, je suis moins pressé, j'attendrai l'offre la plus haute. Over-pair ne sera pas le blog-sandwich que je n'ai jamais voulu qu'il soit, mais triera sur le volet ses partenaires. Ah, mais !

 

----------------------------

 

POUR INFO :

 

Synthèse des 2èmes Assises du Jeu de Hasard et d’Argent “Quelle place, quel rôle pour les nouveaux entrants ?”, débats du 30 avril 2010 au Sénat.

Publié dans Evolution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

411 web app Canada USA 08/06/2010 09:54


Bonne nouvelle pour la france.


Rincevent 08/06/2010 07:54


J'ose espérer que tu as raison et que je sois dans le faux.
Etant un des poids lourds du blog poker, je devrais être l'heureux bénéficiaire de tout cela.
Mais comme tu le dis, je suis pessimiste... ca doit être une forme de spleen estival :)


FMontmirel 08/06/2010 00:40


Je serai un peu moins pessimiste que toi ;) Les gros blogs vont devenir incontournables car ils vont constituer un levier important de recrutement de nouveaux clients... Nous allons vite assister à
une bagarre à couteaux tirés car les sites devront asseoir leur clientèle au plus vite...

RV dans 6 mois pour un premier bilan !...


Rincevent 07/06/2010 17:19


J'en connais pas beaucoup qui trépigne d'impatience...
Niveau pub, pas sur que ca rapporte beaucoup aux bloggers vu que les medias vont se tailler la part du lion.