Mike Caro : la photo qui m’a fait rêver pendant 10 ans

Publié le par FMontmirel

MikeCaroConf.jpg

Cette photo figure au début de The Body Language of Poker, sous-titré Mike Caro’s Book of Tells et a été prise au début des années 1990. Autrement dit, elle vient de ce bel ouvrage consacré aux tells qu’a écrit Mike en 1984. Je me le suis procuré en 1994, avant de rencontrer… Mike Caro himself, en 1995, aux MasterClassics d’Amsterdam, pour une autre photo :

 

FM-Caro1995-2.jpg

 

Alors pourquoi cette photo (celle du début de l'article) m’a-t-elle fait rêver pendant dix ans ? Parce qu’elle représente un homme derrière un pupitre qui parle comme le ferait un homme politique ou un professeur d’université. Et qui parle de quoi ? De poker ! Ce qui était impensable en France en 1996 : un cours de poker, une conférence de poker… eh oui, je rêvais d’en donner, de tels cours et de telles conférences.

Quand j’y suis enfin arrivé, en 2005, je n’ai pas réalisé tout de suite que je venais de concrétiser ce rêve. Il m’avait fallu tellement de travail pour préparer ces cours que j’étais dans le bouillon. C’est un peu plus tard que je me suis dit : « Mais tu viens de réaliser le rêve de ta vie, mon vieux ! »

Aujourd’hui, cela prête à rire et je le comprends. Après la création en 2007 de l’Ecole Francaise de Poker et après tous ces sites de qualités diverses qui se targuent de transformer des joueurs en champions, il est devenu normal d’enseigner le poker. Même s’il reste encore beaucoup de gens qui ne saisissent pas tout à fait l’utilité de tels cours… et j’en rencontre régulièrement, comme le mois dernier lors d’un colloque au Sénat.

Mais revenons à cette photo. En mai 2008, quand j’ai fait ma conférence technique au Rio de Las Vegas devant les champions de la World Poker Association, juste avant le top-départ des WSOP, j’ai enfin pleinement réalisé le chemin parcouru. C’est là, en faisant mon cours en anglais et en m’aidant de l’outil formidable que sont les Hold’emMasterClass de l’EFP, que j’ai ressenti dans ma chair la portée de la pédagogie au poker. C’est bien sûr ce que je professais depuis 1984, depuis la sortie de mon premier livre, mais je ne l’ai jamais ressenti aussi fort que ce jour-là.

Et l’ami Mike est venu me voir à la fin pour me féliciter. Il avait 64 ans alors, et j’étais fier de me faire adouber par ce grand du poker.

Pourquoi je vous parle de Mike Caro aujourd’hui ? Parce que je vais vous en parler encore quatre fois les jours prochains.

En effet, j’édite ce que l’on peut appeler son « best of » de sa longue carrière de chroniqueur du poker. Le livre va s’appeler Poker Arsenal et sortira le 17 juin. C’est la traduction de son Caro's Most Profitable Hold'em Advice – The Complete Missing Arsenal paru en 2007. Je vous en dévoilerai des extraits en avant-première.

Le fait que Mike se soit auto-surnommé « Mad Genius of Poker » et « Poker Genius of America » classe le bonhomme. C’est bien le second degré qui le caractérise. Son style est enlevé, parfois même franchement drôle, et il a toujours quelque chose d’inattendu à nous dire... et ô combien juste, aussi ! C’est pour cette raison que j’ai tenu à le faire connaître des joueurs de poker francophones... c'eût même été une énorme faute que de ne pas l'inclure dans la collection Poker Expert qui a pour ambition de proposer les meilleurs auteurs de poker.

Mais surtout, plus qu’un tacticien, Mike est un stratège général du joueur, dans son attitude, dans sa vision, dans sa pratique du poker. Il n’ira jamais vous asticoter sur un problème de cote mal calculée. Mais il vous dira que le profil de l’adversaire a autant d’importance que sa position ou que la hauteur de son tapis. C’est le genre de choses que Mike écrivait déjà au début des années 1990 dans sa chronique de Card Player que je dévorais tous les mois, alors qu’à peu près personne d’autre ne l'écrivait alors. Il a ainsi créé de nombreux concepts puissants, comme l’a fait aussi un autre génie de la même génération : David Sklansky. D’ailleurs les deux se connaissent bien puisqu’ils ont collaboré à la première édition du premier grand livre stratégique du poker qu’est Super System de Doyle Brunson.

Alors c'est promis, dans quelques jours, je vous offrirai quelques pages de Poker Arsenal !

En attendant, pour le recevoir dès sa parution, je vous suggère de le réserver sur PokerGagnant.com.

Publié dans Livres

Commenter cet article