Je défends "Big Roger"

Publié le par FMontmirel

rogerf.jpg

 

Le Partouche Poker Tour vient de se terminer et a vu le grand champion francais Roger Hairabedian terminer 5e pendant la table finale déportée :

 

1. Sam Trickett (UK) - 1.000.000 €

2. Salman Behbehani (USA) - 600.000 €

3. Oleksii Kovalchuk (Ukraine) - 379.760 €

4. Ilan Boujenah (France) - 300.000 €

5. Roger Hairabedian (France) - 230.000 €

6. Mustapha Kanit (Italie) - 190.000 €

7. Alexandre Dovzhenko (Ukraine) - 160.000 €

8. Alexandre Coussy (France) - 130.000 €

9. Mads Wissing (Danemark) - 100.000 €

 

... au grand désespoir de ses fans, d'autant que beaucoup d'entre eux ont trouvé que Roger jouait trop serré, lui qui est réputé avoir un jeu agressif ! L'ancien judoka s'explique (extraits de son blog et de sa page FaceBook) :

 

« Quand je joue au poker, je joue au poker, je joue selon les cartes que j'ai, sans faire une seule faute de jeu. Je pense que lorsque vous regarderez le streaming live, vous verrez mes cartes. Les seules mains que j'ai passées car je me savais derrière : 88, 77 et 44. Les seules mains que j'ai jouées sont A4, A3 et AA. Je joue au poker, pas au loto."

 

"Quand on ne voit pas de jeu, c'est que les autres en voient ! Là, c'était un feu d'artifice. Si certains ont le sommeil lourd le soir au lieu de compter les moutons, allez sur HendonMob compter mes performances, vous verrez, votre sommeil sera profond ! Au poker, il est plus facile de jeter les jetons que de les tenir. Toutes ces critiques sont injustes. (...) Je fais beaucoup de tournois, oui, mais je fais beaucoup de résultats là où d'autres se sont retrouvés broke." 

 

« J'ai décidé de me mettre en mode short stack, c'était ma seule chance de faire un résultat. Il fallait tenir le plus longtemps possible sans lâcher le moindre jeton. Quelle horreur de devoir jouer de la sorte. Je ne me suis jamais relâché et ai mérité cette petite victoire, récompensée d'un gain de 230K€ soit 130K€ de plus que la 9ème place où j'aurai pu finir si je n'avais mis toute mon expérience et ma volonté ».

 

OUI, je défends à fond Roger ! Maintenant je complète ici son propos :

 

Roger est un professionnel, pas un amateur ou semi-pro qui atteint de temps à autre une grosse table finale. Il joue l'argent, et finance ses buy-ins (un peu moins depuis qu'il travaille avec Barrière, c'est vrai !) Quand on voit les prix de la table finale, chaque place coûtait énormément. Comme Roger le rappelle, la différence entre la 9e et a 5e place était de 130K. Quand cette différence est de 10 ou 20K, OK, il faut essayer de prendre le leadership pour augmenter sa cote d'avoir la gagne, au risque bien sur de sortir avec un lot de consolation. Mais dans le cas présent, la différence de gain était énorme et cela parle à un vrai pro comme Roger.

 

Voyant que ses adversaires touchaient des jeux monstres et se battaient comme des chiens, il a joué la carte de la sagesse du joueur d'expérience pétri d'arts martiaux : faire profil bas, jouer chaque coup au plus juste, quitte à gérer un petit tapis comme il l'a fait -- ce qui n'a jamais tué personne. Moyennant quoi il est ressorti avec 130.000 euros de plus (soit 230K). Où d'autres moins expérimentés auraient joué leurs coups à 60%, voire en coin-flip agressifs, lui il a décidé de jouer la sûreté. Il en a été récompensé, même s'il n'a pas vu de jeu, ce qui l'aurait permis de s'envoler vers la victoire finale.

 

Rappelez-vous ce qu'écrivait Tom McEvoy, champion WSOP 1983 : "Donnez-vous le temps d'avoir de la chance". En épargnant ses jetons, Roger restait plus longtemps à la table et recevait plus de mains, donc augmentait ses chances de toucher un bon jeu qui pourrait le remettre en selle.

 

Alors bravo Roger ! et j'ajoute : Ne te fie pas à ceux qui ne comprennent pas tes motivations, ils n'ont pas le niveau pour bien saisir le bon poker -- sache qu'ils sont autrement moins nombreux que ceux qui t'admirent, toi et ton palmarès et qui sont la majorité silencieuse. Tu leur offres au fil des mois un spectacle sans égal, alors Roger, CONTINUE !

 

(Au passage, un bravo aussi à Ilan Boujena, le seul Francais à avoir fait mieux que Roger)

Publié dans Humeurs

Commenter cet article